La Cartouche Non classé Rugby

Pourquoi pas le Stade Rochelais?

En Top 14 depuis 2014, le Stade Rochelais s’inscrit dans un projet à long terme, parfaitement mené par son discret président Vincent Merling. Cette année, grâce à un recrutement très intelligent et une saison, jusque là, parfaitement réussie, le club de l’Atlantique pointe à la première place à neuf journées de la fin, de quoi envisager sérieusement une place parmi les quatre en fin de saison. Et si c’était l’année du Stade Rochelais ?

La Rochelle. 75000 habitants. Ici, on vit rugby. Le stade est plein et ce depuis toujours. 15000 fidèles viennent encourager les Jaune et Noir à chaque réception. Les guichets fermés se succèdent et sont devenus une habitude. Le 17ème d’affilée face à Castres le 7 janvier 2017. Pourquoi un tel succès ?

Un recrutement réfléchi : onze joueurs ont rejoint le Stade Rochelais cette saison. Victor Vito, Brock James ou encore Vincent Rattez. Expérience, jeunesse, prolongation de contrats sont les maîtres mots du recrutement rochelais cette saison. Tous ces joueurs encadrés bien évidemment par Patrice Collazo, la plus grande gueule du championnat, et Xavier Garbajosa.

Une saison rêvée: Invaincue à domicile, meilleure équipe à l’extérieur, les géants de l’Ouest ne s’attendaient pas à une telle saison. Si l’année dernière, ils n’avaient gagné aucun match à l’extérieur, cette saison, ils se sont déjà imposés quatre fois en déplacements, dont un dernier exploit au Stade Mayol. Quelle carrière ! Néanmoins, le président Vincent Merling relativise, aux micros de Canal + : « Il faut rester à notre place. Oui on a de l’ambition mais pour le moment, c’est quelque chose qui nous stresse. Les phases finales, on y pense mais modestement » De la belle langue de bois quoi !

Pourquoi le Stade Rochelais va le faire ? Parce qu’ils affronteront Clermont en finale au Stade de France. Et si on vous dit Clermont en phases finales de Top 14 ? Vous me répondez : loosers. Et rien que d’imaginer le bouclier de Brennus sur le port de la Rochelle, avec une foule immense, ça vaut le coup. Le rêve est en marche.

un commentaire

  1. Bel article Lucas, je te félicite….bonne chance toujours au Stade Rochelais que j’ai fréquenté tant d’année lorsque mon mari jouait dans la  » Grande Equipe « …donc ton grand-père qui était un grand joueur.

    J'aime

Répondre à Eliane Micheluzzi Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :