Baby Foot/XI De Légende Football

Le Baby-foot du 6 février: des sanctions, du rouge et Tony Chapron.

Petr Cech : la première parade qu’il sort sur Costa nous donne envie de dire « Ohhhhh oui Greg il la sort » puis on remarque qu’il ne la touche pas, il tombe alors que c’est la barre qui dégage le ballon, Alonso en profite 1-0. Un arrêt décisif à la 51ème alors que l’action est hors-jeu, c’est dommage. Sur le but d’Hazard il n’y peux rien mais sa relance sur Fabregas est inadmissible. Quand on voit le niveau de Courtois en face, on se dit que Chelsea a fait le bon choix.
Serge Aurier : BORDEL c’est quoi cette tête dans les premières secondes du match ? Ça ressemble à la tête de Van Persie face à l’Espagne en 2014 mais c’est pour son propre gardien et c’est raté. Vivement que la CAN revienne pour qu’Emery soit obligé d’aligner Meunier.
La barre de Costil : juste pour le plaisir de voir Ménez décisif en Ligue 1 comme au bon vieux temps, on aurait aimé qu’elle ne soit pas là.
Dante : se trouer sur l’appel contre-appel de Falcao de cette manière, ça ne relève plus de l’erreur d’attention mais ici c’est clairement une faute professionnelle. Au final ça fait 3-0, Dan-te dents.
Alexander Djiku : oser contester un carton rouge après avoir fracturé le genou de Delaplagne, c’est inadmissible. Le latéral droit n’aura même pas le droit à une blague dans ce classement tellement son comportement est déplacé.
Tony Chapron : Ridicule pour un des plus beaux matchs de la saison, l’arbitre au crâne luisant aura une fois de plus rendu une copie désastreuse. Je suis beaucoup trop lassé par cet homme pour faire une blague, désolé.
La première mi-temps de Toulouse-Angers : 1 occasion de chaque côté, 0-0 à la pause. Plus endormant que bonne nuit les petits avec le marchand de sable.
Hakan Calhanoglu : s’engager avec un club puis signer dans un autre c’est ce qu’a fait Calhanoglu avec Trabzonspor et Karlsruhe FC. Interdit de jouer au football jusqu’à la fin de la saison et condamné à 100 000 euros d’amende, le turc est sûrement le champion de notre premier babyfoot. Certains le défendrons d’autres le dénigrerons, #Calhanoglugate.
Amine Harit : en plus d’avoir totalement raté son match face à Nancy, il a claqué Muratori. On dirait le mec qui craque tout le temps au five quand t’y vas un peu fort sur le contact.
Memphis Depay : il n’avait pas sa photo sur le 11 annoncé, peut être comme un signe du destin. Son match ressemble à cette prédiction, il a été invisible. Il apparaissait comme une bonne affaire dans mon petit gazon, c’est finalement un flop dans le jeu et la vraie vie.
Jamie Vardy : adieu les « JAMIIIIIIIIIIIIIE VARDYYYYYYYYY », on entend plus que « OLIVIEEEER GIROUUUUUUD » en Premier League cette saison. Face à United ce week-end, l’attaquant des Foxes a été, une fois de plus, inexistant. Il n’y est peut être pas pour rien si Leicester n’a jamais marqué en PL en 2017 …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :