Non classé Rugby Sur Le Pré

Crunch, Hogg et Anglo Welsh Cup.

Angleterre-France 19-16 :

Bon ok, la France a fait un super match, on y a cru jusqu’au bout. Mais au finale c’est encore une défaite dans le Crunch. Du coup, on a cherché un motif de satisfaction. Et Spedding qui tamponne Farrell, ça fait toujours plaisir. Les féminines ont également perdu face aux anglaises 26-13 alors qu’elles gagnaient 13-0 à la mi-temps.. Encore raté !

Écosse-Irlande 27-22 :

Assurément le match le plus spectaculaire de la journée d’ouverture. Comme à son habitude, le XV du Chardon a débuté sur un très gros tempo en se basant sur un jeu plus ambitieux que jamais, alternant percussions avec libération rapide et combinaisons entre les arrières après quelques rares fixation plein centre du terrain. C’est le génialissime arrière Stuart Hogg qui a concrétisé cette nette domination, avec un doublé. Puis l’Irlande s’est rappelée qu’elle n’avait pas fait le déplacement juste pour écouter le Flower of Scotland et regarder des radins se régaler offensivement. Et les vagues vertes se sont sans cesse répétées comme le « Will Griggs on fire » au mois de juin en France, mais avec autant d’efficacité que Brock James en phases finales. Finalement les locaux sont repassés devant grâce à une pénalité de son demi de mêlée Laidlaw à la fin du match et l’Ecosse a remporté ce match dans le money time ( oui vous avez bien lu).

Italie-Galles 7-33 :

Comme d’habitude, les italiens ont perdu. Après une première mi-temps à avoir rivalisé avec les gallois, ils ont baissé de pieds en défense au retour des vestiaires. Après un tournoi catastrophique l’année dernière, symbolisé par une énième cuillère de bois, le nouveau sélectionneur O’Shea débute son mandat par une défaite. Au delà du score c’est le contenu qui inquiète : l’Italie était en constante progression dans le jeu avec Brunel et dimanche on a eu l’impression de voir jouer le Racing (sans les mauls). Les gallois ont eux été dans une logique d’affrontement, de destruction. Pas forcément emballant à voir, mais à force d’user l’adversaire, des failles apparaissent. A voir dès le week end prochain face aux Anglais qui devraient tenir la distance physiquement.

Anglo Welsh Cup :

Qu’est ce que c’est ? Pendant les matchs internationaux et coupures de championnats, 12 équipes anglaises et 4 équipes galloises s’affrontent dans un championnat de 4 matchs, organisé en poule de 4, puis des phases finales. L’occasion pour les entraîneurs de faire jouer les jeunes et de les faire progresser. On remarque d’ailleurs que les meilleures équipes sont les plus performantes dans leur championnat respectif. Pour information, c’est Bath qui a remporté le plus de fois cette compétition (10 fois).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s