Football Le Petit Poucet Non classé

El Biar, une étincelle dans une période sombre.

Reims. Si aujourd’hui le club prête plus à sourire vu sa situation actuelle, c’est sûrement le plus grand club français de l’histoire. Arrivés à deux reprises en finale de l’ancêtre de la Ligue des Champions, les rémois faisaient office d’ogre durant les les années 50. Alors, en ce 2 février 1957, lorsque le club d’El-Biar se présente face au vice-champion continentale en titre à Toulouse, l’heure est plus à la joie de rencontrer de grands joueurs.

Les amateurs, situés dans la Banlieue d’Alger et constitués de Pieds Noir et d’algériens, se déplacent à Toulouse dans le cadre des 16èmes de finale de la Coupe de France. Dans un stade qui sonne creux, les algériens prennent le large au cours d’une première mi temps surréaliste, en mettant deux banderilles à l’équipe d’un Albert Batteux sidéré. Malgré une soufflante à la mi-temps, les superstars de l’époque Jonquet, Hidalgo ou encore Piantoni ne parviennent pas à marquer le moindre but, au grand dam de son président : « Notre adversaire tire trois fois et réussit deux buts. Nos avants shootent à vingt reprises et manquent tout. C’est à désespérer » , déplore alors le mythique président Germain.

C’est une explosion de joie qui retentit lorsque l’arbitre siffle la fin de la rencontre. Score final 2-0. Cette victoire historique, la première grande surprise de la Coupe de France, a permis de ramener un peu de joie dans un contexte compliqué de l’autre côté de l’Atlantique. Le chemin s’arrêta au tour suivant pour la valeureuse équipe de DH, contre Lille. Mais ce gigantesque exploit, sous-estimé de nos jours, mérite d’être remis à sa juste valeur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s