Baby Foot/XI De Légende Football Non classé

XI de légende du 27 février : un record chez les Corses, l’Atalanta toujours plus haut et un belge qui sort du lot.

Vincensini : Avec les corses, tout est possible. Tu peux te prendre 3 buts tout en étant excellent. Le gardien numéro 2 de Bastia a établi un nouveau record de parades dans un seul match (14). Et pourtant, ils ont pris une valise. Et puis Cahuzac… On en parle pas, on laisse ça à la rubrique Baby Foot.

Meunier : Mais Aurier doit être dans un de ces états… C’est désormais officiel, à moins que la grande frite belge se blesse, Sergio ne remettra pas un pied sur le gazon en tant que titulaire pour un gros match cette saison. Meunier a encore sorti une prestation à la hauteur de l’évènement. Chapeau.

Caldara : L’Atalanta, on vous en parle chaque week-end, et on ne s’en lassera pas. Quelle belle équipe. C’est vraiment tout ce qu’on aime. Ils sont allés taper Naples chez eux. Après que l’on ait encensé Conti, c’est son pote Caldara qui décroche la mention. Un doublé dans un match HYPER important. Et un match défensif d’un sérieux exemplaire. Bravo !

Godin : Il marque, il crie, il encourage. L’incarnation de la grinta s’appelle Diego, et a tout tenté pour sauver les siens face au Barça hier. En vain, on retiendra quand même sa détermination infinie.

Alaba : C’est un moyen efficace de féliciter le Bayern pour cette leçon de football. 8-0 (ça aurait pu être 10) face à une équipe d’Hambourg pathétique. Alaba s’est baladé, et a même planté.

Naingolann : Le futur adversaire des lyonnais est allé s’imposer à San Siro, face à l’Inter. Et comme à son habitude, Radja a pissé sur le milieu de terrain. Présent dans tous les bons coups, il marque un doublé de toute beauté. Il faut juste qu’il change de coupe et il sera définitivement validé.

Le Bihan : La belle histoire du week-end est niçoise. Eloigné des terrains depuis près de 17 mois, Mickaël est rentré jeu face à un très bon Montpellier, et a sauvé Nice en doublant.  En espérant qu’il ne rechute pas…

Pastore : Sa passe décisive pour Cavani compense largement les 42 millions investis sur lui. Chapeau à Emery pour le joli coup tactique en l’alignant des le départ. Ce match résume parfaitement ce qu’est Javier Pastore. Un maestro.

Gabbiadini : Il a tant bien que mal tenté de ramener la CUP au musée des Saints. C’était le seul réellement concerné par l’évènement côté Southampton, son doublé en témoigne. Un but lui est injustement refusé en début de match. Partidazo pour Manolo.

Kane : Il a décidé de ne mettre que des triplés, ça va plus vite. C’est son 6ème but en six matchs, soit plus que Slimani cette saison. L’espoir de place européenne repose sur tes épaules, Harry.

Boudebouz : On regrette tous qu’il n’ait pas percé quand il en était encore temps. Parce qu’il l’aurait surement mérité. A peu près juste dans chacun de ses gestes, décisions, dribbles, passes, l’algérien est indispensable à Montpellier. Et ce n’est pas la première fois qu’il sort du lot cette saison.

Capture d’écran 2017-02-27 à 00.42.59.png

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s