Alley Oop Basket Non classé

King James souverain de la NBA?

Dès son arrivée en NBA lors de la Draft de 2003, LeBron James est perçu comme étant « The Chosen One ». Il est destiné à hériter du trône laissé vacant par Jordan. LeBron, durant sa première partie de carrière aux Cavs, ne cesse de battre des records de précocité. Malgré son jeune âge, l’espoir de premier titre pour Cleveland passe par son joueur vedette. En atteste sa performance surnaturelle, digne de McGee en inscrivant 29 des 30 derniers points de son équipe lors d’un game 5 électrique face à Detroit en demi-finale des playoffs 2007.

Trois années plus tard, LeBron décida de quitter les Cavs en direction du Heat de Miami afin de gagner un titre avec « flash » et « CB1 ». Ce choix est surnommé « The Decision » en annonçant en direct à la télévision son départ vu comme la trahison suprême pour les fidèles de Moondog, mascotte officiel des Cavs. Durant ses 4 années au soleil LeBron glâne 2 titres NBA en 4 finales, ce qui alimente les sujets de discussion de ses détracteurs.

Dès son premier titre, il est devenu ambassadeur de la NBA en étant le joueur vendant le plus de maillots durant plus de 5 ans. Cet aura qu’a développé James est présente sur les parquets mais aussi en coulisses ou les décisions passent par lui. Lors de « The Decision 2 » et son come-back à Cleveland, il impose ses conditions pour permettre à son équipe de gagner le titre après avoir disparu des playoffs depuis son départ. L’arrivée du All-Star Kevin Love en échange de Wiggins et Bennet montre la volonté des Cavs de servir sa majesté.

James a ce pouvoir de décision, que ce soit dans le money time ou dans les bureaux. Même si en saison régulière on peut douter du fait qu’il soit « CLUTCH » avec un 5/47 dans les buzzer beaters, l’esprit de conquête du roi est insatiable. Avec son mental, il arrive à se transformer en sniper lors des playoffs avec un joli 13/27 qui lui permet de largement devancer une référence comme le Black Mamba qui est « seulement » à 10/37.

17124366_711501732354379_1746390540_n.jpg

Cette capacité à faire reposer la pression d’une équipe sur ses épaules permet de libérer les autres joueurs. Cette aura que LeBron a, son ancien coach David Blatt en a fait les frais. Il se fait remplacer par Tyronn Lue à la demande du roi, demande acceptée par ses sous-fifres les dirigeants. Le dernier choix du King James, à la fois GM, propriétaire, star et entraîneur des Cavs a été de faire venir « un putain de créateur », ce qui a abouti sur l’arrivée de Deron Williams en supplément d’Uncle Drew.

Outre le Basket, LeBron est une véritable image de marque, comme en témoigne son accord avec NIKE sur un contrat de 1 milliard de dollars pour s’approprier le joueur à vie. C’est le plus gros contrat NBA de l’histoire pour le joueur le plus côté actuellement. Le Rire Jaune, Youtuber s’étant rendu à Cleveland lors des finales NBA, a constaté le pouvoir du King sur la ville : Quand Lebron joue, la ville vit autour des couleurs des Cavs. Quand il ne joue pas, le stade est à moitié vide et la ville déprime.

LeBron tient avant tout à prouver à ses détracteurs son amour pour Cleveland et l’Etat de l’Ohio. Cela passe donc par la conquête d’une cinquième bague, afin de rester maître du royaume.

ALEXANDRE FIOLLEAU

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :