Non classé Rugby Sur Le Pré

Exeter Chiefs – Wasps le nouveau classique de l’Aviva Premiership?

Le championnat anglais de rugby est dominé ces dernières saisons par les Saracens, référence nationale et continentale. Les Sarries imposent leur jeu basé sur la puissance à tous leurs adversaires. Cependant deux équipes sont bien armées pour mettre à mal cette hégémonie, les Exeter Chiefs et les London Wasps basés dorénavant à Coventry.

Les Wasps et les Exeter Chiefs sont les principaux concurrents des londoniens sur la scène nationale. À l’inverse des Saracens, ces deux formations ont un jeu qui accorde davantage de liberté aux lignes arrières. Ainsi les dernières confrontations entre les deux équipes se sont avérées disputées et pleines de suspense. De plus elles se sont déroulées dans des matchs à forts enjeux, raison pour laquelle nous pouvons sûrement parler d’un nouveau classique du championnat anglais, à l’image de l’affiche opposant les London Wasps aux Leicester Tigers lors de la première décennie des années 2000. 2e et 3e du dernier exercice, les deux équipes possèdent de nombreuses similitudes au niveau de leur jeu, ou même à la construction de leurs effectifs.

Tout d’abord, un jeu déstructuré emmené par des avants très mobiles, à l’image des talonneurs Tommy Taylor évoluant chez les Wasps et Luke Cowan Dickie évoluant chez les Chiefs. Les 3ème lignes sont composées de joueurs à la fois agiles et puissants à savoir Thomas Young, James Haskell et Nathan Hugues du côté des hommes de Coventry ainsi que Don Armand, Dave Ewers, et Thomas Waldrom du coté des hommes de Devon. Ensuite, des lignes arrières redoutables, menées par des paires de demi dynamiques et composées de joueurs capables de faire la différence à tous moments tels que le demi d’ouverture Danny Cipriani, l’ailier Christian Wade et le centre Elliot Daly pour les Wasps ainsi que les centres Henry Sladet, Michele Campagnaro et l’ailier Jack Nowell pour les Chiefs.

De plus, les deux clubs utilisent les mêmes recettes, un modèle basé sur une très bonne formation conjuguée à l’achat de joueurs expérimentés. Les Wasps possèdent dans leur effectif de nombreux joueurs prometteurs formés au club qui n’ont jamais quitté le navire: Joe Simpson,Joe Lauchunbury, Christian Wade, et Elliot Daly; chez les Chiefs ce sont Luke Cowan Dickie, Jack Nowell, Sam Hill, Henry Slade et Dave Ewers. C’est donc fort de ces similitudes que les deux équipes s’affrontent avec des matchs portés sur l’offensive et toujours serrés. La saison dernière, ces deux formations se sont affrontés quatre fois, trois fois en championnat dont la dernière fois en demi finale, et une fois en coupe d’Europe au stade des quarts de finale. Les Chiefs avaient remporté tous les affrontements en championnat tandis que les Wasps ont remporté sur le fil la rencontre de Champions Cup. Au cours de la saison en cours, les Wasps se sont imposés sur leur terre avant d’aller faire match nul au Sandy Park (35 -35).

Pour finir, il est important de souligner les bonnes relations qu’entretiennent les deux clubs, des joueurs aux supporters. La multiplication des rencontres à forts enjeux entre les Wasps et les Chiefs a créé une rivalité saine qui met en avant les valeurs du rugby du terrain aux tribunes en passant par les vestiaires.

BORIS LOUW

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s