La Cartouche Non classé Rugby

Le XV Talent d’OR #2: Des anglais au top

Week end chargé sur les terrains de rugby. Entre la 5ème journée du Tournoi des 6 nations un poil décevante et la 20ème journée de Top14, les amateurs de la balle ovale ont eu de quoi regarder. Parmi les joueurs présents sur les pelouses, certains se sont distingués…

12 mars.jpg

 

1) Taofifenua:  Auteur d’une très bonne prestation face à Grenoble, le pilier bordelais a longuement pesé sur la défense iséroise.. Sa très belle prestation a été ponctuée par un essai en première mi-temps. Cette victoire a le mérite de redonner un soupçon d’espoir aux bordelais dans la course aux barrages.

2) Guirado: Le capitaine de l’Equipe de France a retrouvé de sa superbe à Rome. Après un tournoi assez fade et frustrant personnellement, il a assuré en mêlée fermée et en touche. De nouveau à la pointe du combat, il a montré un niveau intéressant face à une opposition assez faible. Le match face aux Gallois a tout du test final à ne pas rater pour le varois d’adoption.

3) Les supporters bayonnais : Quand tu te prends une claque monumentale, et que tu as fait des centaines de kilomètres pour voir cette déculottée, il ne te reste pas 36 000 solutions pour sauver la face: les supporters bayonnais l’ont bien compris en se tournant en auto-dérision. En amusant la galerie à Mayol, les basques ont encore démontré qu’ils n’étaient pas considérés comme les meilleurs supporters de france pour rien, même dans les moments les plus difficiles.

 

4) Kruger: Il a donné le ton lors du massacre toulonnais. En rendant Bayonne (qui avait fait tourner son effectif) ridicule, il a été l’artisan majeur dans le pack et le leader dans la conquête des rouges et noirs. Un large succès qui permet à Toulon de rester sur de bons rails pour les phases finales avec la 4ème place.

5) Qovu: Le BUS a encore parlé. Quand on pense que le Racing l’a laissé partir il y a trois ans… Encore une fois, il a livré une prestation majuscule et avancé à chaque impact. Certains racingmen s’en souviennent encore tant les tampons du fidjien étaient impressionnants. Si le Stade Rochelais est à la tête de l’affiche, Jone Qovu y est pour beaucoup.

6) Macalou: 1ère minute de jeu entre Lyon et le Stade Français. Et un essai magnifique de Sekou Macalou ! Il longe la ligne de touche, raffute et aplatit dans l’en but. Sa vitesse a encore fait des ravages. Mais le Stade Français a encore perdu après avoir encaissé un 18-0 en fin de match. Maintenant que l’on vient d’apprendre la disparition du club parisien, que va faire ce joueur clairement au-dessus de la moyenne?

7) Gourdon: Quel joueur ! De semaine en semaine, il impressionne. Si une personne l’a déjà vu reculé à l’impact, qu’il vienne le dire devant tout le monde du rugby. Et ça serait sûrement un mensonge. Gourdon sait tout faire : franchir, passer, marquer, sourire. À la dernière passe sur l’essai du bonus de Dulin. Titulaire indiscutable aux yeux de Guy Novès.

8) Vito: Sûrement LA recrue de ce TOP 14 cette saison. Le All Black est tout simplement exceptionnel. Offloads, percées, Victor Vito est un magicien. Défensivement, il est infranchissable. Encore marqueur d’essai, on ne sait pas où Vito peut s’arrêter. Peut être au Stade de France le 4 juin prochain? Le Brennus passe évidemment par lui.

9) Irribaren: Futur joueur du Racing, il manquera à coup sûr aux brivistes. Il enchaine les matchs de haut vol comme des perles ces dernières semaines. Face à Toulouse, il a donné une leçon de gestion à Bezy. On en redemande, même si il a la malchance d’évoluer au poste le plus relevé en France.

10) Beauxis: L’homme qui devait être LE grand ouvreur que la France attend depuis… beaucoup d’années, a réalisé un match splendide dans un mano à mano avec Steyn qui n’avait rien à envier aux rencontres du 6 nations. Hormis le fait que le match était à Gerland devant quelques milliers de spectateurs. La confiance de Mignoni à son égard est à suivre lors des prochaines rencontres.

11) Smith: L’un des seuls à avoir tenu la baraque castraise dimanche. Ce n’était pas le plus grand match de la saison, loin de là mais c’est typiquement ce genre de matchs couperets qu’il faut savoir gagner. Castres ne l’a pas fait. David Smith a pourtant essayé en transperçant la défense à plusieurs reprises mais il était bien trop seul face à Pau. Que de déchets dans le jeu. On se serait cru dans les bennes à ordures bien remplies du jeudi matin.

12) Bastareaud: Quel match de l’international français. On a encore vu qu’il savait tout faire. Il ne lui manque plus que la régularité. Son essai toute en puissance nous rappelle ses plus belles années. Mais son travail sur le dernier essai de Muller est sensationnel. Un Bastareaud à ce niveau là a sa place partout. Sinon, le RCT a gagné 82-17 face à Bayonne. Le club basque doit se frotter les mains après l’annonce de la fusion entre le R92 et le SFP. En finissant 13ème, ils auraient une chance de se sauver. Qui sait.

13) Jospeh: La France a Fofana, l’Angleterre a Joseph. Pas de bol pour nous, le clermontois est blessé. Avec un gabarit qui se rapproche de celui du français, le centre de Bath à été splendide en étant à la création ou à la finition de plusieurs essais lors du carton face au voisin écossais. Indiscutablement le fer de lance des talents offensifs anglais, ce qui n’est pas rien lorsque l’on voit la qualité des lignes arrières du XV de la rose.

14) North: L’ailier gallois à encore fait des misères vendredi face aux irlandais. Si sa santé préoccupe beaucoup de monde, dû à ses commotions cérébrales à répétitions, il ne semble pas y prêter attention. Que ce soit Zebo ou Kearney, ses opposants ont volé face au train rouge. Un mastodonte avec cette fameuse pointe de vitesse toujours aussi impressionnante.

15) Fall: L’arrière montpelliérain a rappelé dimanche pourquoi le Racing avait déboursé 500 000€ pour l’arracher des griffes bayonnaise. Las, il a passé énormément de temps à l’infirmerie et n’a jamais vraiment confirmé son énorme potentiel. Face à Clermont, il a franchi la ligne défensive adverse à plusieurs reprises et à participé à l’indiscutable victoire des héraultais.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :