La Cartouche Non classé Rugby

Le XV Talent d’OR #3: Un match fondateur à rallonge !

Dernière journée du 6 Nations. Entre la victoire de l’équipe de France face aux gallois dans un match de 100 minutes et la victoire historique des irlandais qui stoppent la série des anglais, ce week end était placé sous le signe de l’exception. Heureusement, la fessée hebdomadaire des italiens nous a ramené à l’ordinaire. En Top14, la fusion a entraîné l’annulation de deux matchs. Retour sur les meilleurs joueurs de la semaine.

20 mars.jpg

1) Chaume: Le pilier gauche de Clermont à parfaitement remplis son rôle de clé de voute de la mêlée auvergnate. Il a aussi été très intéressant balle en main, avec 11 courses. Récompensé par 1 essai, il a marqué des points aux yeux d’Azéma. Il monte en puissance avec les phases finales en pointe de mire.

 

2) Best: Le capitaine irlandais a encore été au four et au moulin. Son équipe qui ajoute les nations record breaker à son tableau de chasse comme Fillon enchaîne les emplois fictifs a enfin vaincu les anglais. Le meneur dans le combat, et toujours aussi exemplaire: touches, rucks, mêlées, il reste une référence mondiale à son poste.

 

3) Slimani: L’homme de la rencontre malgré lui. Après avoir torturé pendant 60 minutes son vis à vis gallois, il est revenu sur la pelouse après l’imbroglio avec Atonio. Et si il a pu enchainé 12 mêlées d’affilés avec le succès que l’on connait, on peut mettre en doute la « commotion » du pilier Rochelais. Hormis une fracture de l’égo, on ne voit pas trop le réel motif de sa sortie.

 

4) Twitter MHR: Au milieu de la fusion entre le Racing et le Stade Français qui a finalement été avorté dimanche, deux clubs étaient censés recevoir les clubs franciliens: respectivement Montpellier et Castres. Ne sachant pas jusqu’au Jour J si ils allaient jouer, ce report inédit et sans précédent a notamment été très mal vécu dans l’Hérault. Et même tourné en auto dérision, comme en témoigne le magnifique troll du CM Twitter du MHR.

 

5) Maestri: Si sa prestation d’ensemble à été bonne sans être spécialement transcendante et qu’il se retrouve dans ce XV, c’est surtout parce qu’il a été un très bon capitaine dans la fin de match dantesque contre les gallois. Gardant son calme ( ce qui n’était pas aisé), il a aussi permis à M.Barnes de rester dans son match lorsque les gallois ont commencé à l’embrouiller avec les mêlées. Leader.

 

6) Gourdon: « Franchissement de Gourdon », on doit l’entendre 43528 fois par match. C’est dire. Face aux Pays de Galles, il a franchi. Face à l’Italie, il a franchi. Face à l’Écosse, il a franchi. Face à l’Irlande, il a franchi. Face à l’Angleterre il a franchi. Kevin a le (gour)don pour franchir.

 

7) Monribot: Le capitaine Bayonnais faisait son grand retour à Jean Dauger face à un UBB en semi-roue libre depuis l’annonce du départ de son entraineur en fin de saison. Après un discours d’avant  match motivant, il a joint les actes à la parole en mettant un premier essai qu’il ne doit qu’à lui même. Le futur toulonnais à toujours été dans l’avancée et a permis à l’Aviron de décrocher une précieuse victoire. Les basques conservent un mince espoir de se sauver…

 

8) Vito: À ce rythme là, il sera dans notre XV toutes les semaines. Il y a des joueurs qui font deux en avants par match, d’autres font deux offloads. Et qui sont décisifs. Il offre le bonus offensif à La Rochelle. La première mi-temps de La Rochelle est à montrer dans toutes les écoles et le all-black y est pour beaucoup. Vitonitruant.

 

9) Januarie: Depuis qu’il est mis en concurrence par Alexis Balès, Enrico Januarie livre des prestations XXL. Son jeu au pied sur l’essai de Roudil est magnifique, digne d’un joueur qui sent le jeu. En fait, le Stade Rochelais est sûrement devenu l’un des favoris pour le Brennus. De surprise à favori. Et l’ex-springbok n’y est pas pour rien. Chapeau bas.

 

10) Sexton:  Comme à son habitude, il ne s’est pas échappé en défense comme en attaque et a pris quelques tampons qui ont nécessité l’entrée du médecin. Mais le chef d’orchestre vert a dirigé d’une main de fer ce match, peu aidé par son compère de la charnière du jour. Il s’est même permis de « châtier » les avants anglais…Même si c’était surement moins efficace.

https://twitter.com/eatsleeprugby/status/843433982989668352

 

11) Palisson: Un triplé. Oui vous avez bien lu, l’ailier toulousain qui peine à garder sa constance a profité d’un match que personne ne regardait pour faire un match exceptionnel. L’opération portes ouvertes sur la pelouse du Ernest Wallon a porté ses fruits. Espérons qu’il réussisse à maintenir ce niveau.

 

12) Regard: Le centre lyonnais  a marqué ce match de son emprunte. Lors d’un match enlevé, et fait pour les joueurs offensifs, il a planté un essai de toute beauté de plus de 70 mètres en provoquant 3 fractures de l’ego chez les défenseurs toulousains avec ses appuis de feu. Au vu de ses performances, il n’est pas improbable que Novès s’intéresse à lui pour la tournée de juin…

 

13) Cotter: Une standing ovation. Ainsi s’est terminé le mandat du flegmatique néo zélandais en terre calédonienne. Il a repris une équipe volontaire, limitée et sans caractère en une équipe joueuse, jeune, qui donne des frissons à quasiment chaque match à ses supporters. Aujourd’hui c’est une équipe constitué d’un pack prometteur qui alimente des arrières déjà bien en place et avec des talents indéniables comme celui de Russell ou Hogg.

 

14) Strettle: Le britton éxilé de Clermont à planté un doublé à des palois qui semblaient plus inspiré a se raconter des blagues sur le banc que balle en main. Il a encore montré une belle complémentarité avec son compatriote Abendanon. Un plaisir pour la Yellow Army et tout le Michelin.

 

15) Halpenny: Si le Pays de Galles a réussi à rester au contact des Français, c’est certainement pas grâce à son jeu offensif plus proche de celui du racing que d’une nation de son rang. L’arrière de Toulon à réussi un 100% avec des pénalités longues distances. Un artilleur hors pair, qui aurait du être sanctionné d’un carton jaune en 1ère mi temps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :