La Cartouche Non classé Rugby

Le XV postérisé #4: Bayonne au fond du trou et des tricolores à la peine

Retour sur les joueurs qui sont passés au travers ce week end lors de la 22ème journée de Top14. Une journée marqué sans grandes surprises, hormis le choc entre Pau et La Rochelle remporté par ces derniers et le sursaut d’orgueil du Racing. Mais quelques pointures ont déçu !

FLOPS.jpg

1) Fresia: Le match entre le Stade Français et Toulon a été ennuyeux et c’est en grand partie à cause des deux premières lignes qui n’étaient pas capable de faire une mêlée propre. Le gauche varois a même pris un carton jaune. Il faut dire que face au pilier francilien Slimani qui a une prise très basse, la tâche n’était pas évidente.

2) L’Avrion Bayonnais: Une fessée, une de plus à l’extérieur. Quasiment une cinquantaine d’essais encaissés lors des 6 derniers déplacements… On a même craint le pire en voyant le premier quart d’heure, véritable démonstration presque gênante. Comme l’a dit Senekal a ce moment de la partie, l’entraineur des avants bayonnais, ce n’est plus une question de jeu mais d’hommes tout simplement. Ils ont vécu ce match comme un long chemin de croix. La relégation ne fait quasiment plus aucun doute…

3) Slimani: Le pilier droit a explosé Francis au Stade de France la semaine dernière. Mais cette semaine, il a participé à l’interminable enchainement de mêlées en arrivant pas à s’accorder avec Fresia. Résultat: avec 11 pénalités sur des phases de mêlées fermées, cette phase à occupée plus d’un quart de jeu. Une belle vitrine pour le Top14…

4) Grobler: Le springbok réalise une très bonne saison. L’ex-enfant terrible du rugby sud-africain, convaincu de dopage, n’a pas eu le même rendement habituel avec peu de franchissements et de placages cassés. Défensivement en revanche il a assuré, mais il sera intéressant de voir si ce match était juste un coup de moins bien où si il ne trouve plus les ressources nécessaires pour repartir de l’avant…

5) Willemse: Un gros nounours avec vraie tête à claque, qui est venu se chauffer à plusieurs reprises avec des brivistes à fleurs de peau. Il a été logiquement envoyé au frigo pour une charge dangereuse, décapitant son vis à vis. Au moins il aura eu le mérite de chauffer le match.

6) Le public bordelais qui siffle Madigan: Pas besoin d’être un fin psychologue pour voir que Madigan ne sait plaît pas en Gironde. Entre un temps de jeu pas assez important à son goût, des performances loin de son statut, l’irlandais vit une saison compliqué. Ajouté cela à des sifflets de ses propres supporters, bêtes et méchants, et vous comprenez pourquoi il a déjà résigné un nouveau contrat out manche. Ses coéquipiers continuent de le soutenir moralement, malgré sa faillite incompréhensible face aux perches à plusieurs reprises (3 échecs).

7) Gérondeau: L’ex-racingman avait réalisé une très belle saison l’année dernière. cette année il joue moins, notamment dû à l’éclosion de Cancoriet. Face aux joueurs bien garnis du racing, il a semblé manque de densité physique. Heureusement, ses deux compères de la troisième ligne ont été très performant.

8) P.Spies:  Le bodybuilder sud africain est passé au travers de son match. Pourtant, la tactique de base du MHR était simple: basé sur le défi physique et sur les contres attaques éclairs. Avec son physique adapté à cette tactique, le troisième ligne n’a pas eu les jambes aussi fringantes que d’habitude. Une prestation peu aboutie, assez rare pour le souligner.

9) Machenaud: L’éclosion de Serin et Dupond l’aurait peut être poussé à se surpasser pour récupérer sa place en Equipe de France. Las, il voit plus dans son rétroviseur Couilloud ou Para revenir à de grandes enjambées que les deux merveilles du rugby français. Un carton jaune, des de pieds tactique aléatoires, des libérations lentes, il n’a pas affiché son meilleur visage samedi.

10) Plisson: Même les anglos-saxons en ont rigolé. Son duel avec Trind’huc, qui pouvait quasiment être considéré comme le duel entre les deux meilleurs ouvreurs français( y compris Camille lopez), a tourné au vinaigre. Autant son homologue toulonnais n’a rien réussi, autant lui a réussi un match moyen dans le jeu. Mais son 4/8 aux tirs aux buts l’a plombé. C’était une occasion rêvée de prouver sa valeur un dimanche soir sur Canal+ aux yeux de l’Europe. Dommage pour lui.

https://twitter.com/gavinmortimer7/status/846100469269303299

11: Smith: On a pas pas très bien compris comment il avait fait pour rater cette offrande. Lui le tueur par excellence il n’a pas pu aplatir dans l’en but grenoblois pour mettre un terme au match. Même si l’arbitre lui a accordé un essai de pénalité généreux pour le sauvetage grenoblois jugé illicite. Résultat, Mélé a claqué son drop de 30 mètres et a donné la victoire à son équipe. Cruel pour l’ailier.

12) Ben Barba: Il semblait avoir laissé son rugby au XIII. Déboussolé, ce qui paraît normal pour une première, le RCT attend plus de la bombe australienne. Insuffisant, il doit faire mieux si il ne veut pas connaître le même sort que Sam Burgess.

13) Reilhac: On murmure que Novès et son staff s’intéresserait de près à ses performances. Esperons pour lui que Jeff Dubois n’était pas au stade en Corrèze. Une prestation ratée couronnée d’un carton jaune pour empêcher un essai tout fait des brivistes. Il n’en reste pas moins l’une des promesses au poste de centre.

14) Huget: Il était de retour aux côtés des internationaux français comme Fickou ou Maestri au Matmut Atlantique de Bordeaux. Et contrairement à ses deux coéquipiers tricolores qui ont fait un bon match, il n’a pas été à son avantage. Peu de relance tranchante, beaucoup de ballons portés pour peu de courses intéressantes. Le frisé ne réalise clairement pas une saison à la hauteur de son standing.

15) Mitchell: C’était son anniversaire dimanche. Alors qu’il a eu droit à un florilège de petit messages drôle, il était moins à la fête à Jean Bouin. Pas forcement aidé par ses coéquipiers, l’ailier repositionné à l’arrière a semblé un peu perdu sur le terrain. Loin, très loin de ses standards d’il y a quelques saisons.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s