Alley Oop Basket Non classé

Jérémy Nzeulie : « On me demande souvent si le basket est mon métier »

Le dunker fou Jérémy Nzeulie s’est livré à nous. Champion de France de Pro A avec Nanterre en 2013, il évolue aujourd’hui à l’Élan Chalon. Son rapport avec la NBA, son avis sur la Pro A, ses inspirations, il nous dit tout.

Lucas MORLIER : As-tu déjà rêvé de jouer en NBA ?

Jérémy Nzeulie : Oui bien sûr comme tous les joueurs de basket, j’ai rêvé de jouer en NBA, mais je n’en fais pas une obsession non plus. 

Souffrez-vous d’une comparaison avec la NBA ?

Je n’irai pas jusqu’à dire souffrance, mais c’est vrai que le fossé entre le joueur professionnel en France et le joueur professionnel en NBA est énorme. Par exemple, on me demande souvent si le basket est mon métier, ce qui ne serait sûrement pas le cas si je jouais en NBA .

Trouves-tu que l’arbitrage est trop laxiste en NBA et que c’est pour cela que les scores ne sont pas énormes en Europe ?

Il y a plusieurs facteurs je pense. Déjà, les joueurs en NBA sont souvent très forts offensivement, les matchs sont plus longs de huit minutes. Quand on ajoute à ça le fait que les arbitres laissent passer beaucoup de choses pour qu’il y ait du show (comme des marchers d’anthologie) ou sifflent plus de fautes aux stars, ça aide à avoir de très gros scores effectivement. 

Est-ce que les joueurs européens pourraient être prêts à jouer 3 matchs par semaine physiquement parlant ?

En Russie, les joueurs ne sont pas si loin de ce rythme et nous-même ici on a eu deux matchs par semaine depuis le mois d’octobre. Pourtant on a pas tous leur moyen de récupération et de voyage, donc je pense que c’est clairement possible.

Quel est le joueur qui t’a inspiré durant ta jeunesse et pourquoi ?

J’ai beaucoup été inspiré par Dwayne Wade parce que j’aimais beaucoup son jeu et sa personnalité a l’époque… et puis physiquement on était pas trop loin. Aujourd’hui, Lebron a pris le relais mais par contre on ne se ressemble pas du tout physiquement (rires).

Comment jugez-vous l’évolution de la Pro A ?

Aujourd’hui la Pro A compte plus de joueurs étrangers que de français, je ne pense pas que ce soit une bonne chose pour les joueurs français. Aussi, le fait de ne pas avoir participé ni a l’Euroleague ni a l’EuroCup a pas mal desservi à notre championnat. Je pense, malgré tout, que ça reste un très bon championnat.

Pourquoi avoir quitté Nanterre alors que vous réalisiez votre meilleur saison ?

Parce que je savais qu’à Chalon j’aurais encore plus l’occasion de devenir un joueur majeur. J’ai un temps de jeu dans cette équipe que je n’aurais très certainement pas eu à Nanterre. Donc pour ma progression, je me suis dis que ce serait une bonne chose d’être sûr d’être un joueur majeur en Pro A.

Ça fait quoi de gagner un Dunk Contest ?

C’était vraiment une sensation cool, j’ai eu l’impression d’avoir communié avec le public. Cependant, je sais très bien que les dunks que j’ai mis n’étaient pas les meilleurs de l’histoire du concours de dunks non plus (rires).

Quel est ton meilleur souvenir en carrière ?

C’est clairement notre titre en 2013, déjà parce que personne ne nous attendait et encore plus pour moi car ça a été le lancement de ma carrière.

Avec quel joueur rêves-tu de jouer ?

Bien sûr avec Lebron James car c’est mon joueur préféré.  

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :