Baby Foot/XI De Légende Football Non classé

XI de légende du 10 avril : Un triple-double, des doublés et Cahuzac

Letellier : Il était de retour après sa rupture des ligaments croisés. Et il n’a pas déçu. Il ne peut rien sur le premier but mais il a permis à son équipe de rester dans le match. Après le mur de Berlin, le mur d’Angers. Une double parade coup sur coup après l’ouverture du score de Falcao et une intervention sur Touré dans le temps additionnel. Un but encaissé, certes. Mais pour un retour, c’était presque parfait. Bref, Alexandre le taulier.

Marcos Alonso : Auteur d’un très bon match face à Bournemouth, le latéral gauche espagnol a également régalé avec un superbe coup-franc. Une frappe aussi rapide qu’une ligne droite en Formule 1. Fernando (Marcos) Alonso. Chelsea fonce vers le titre et pour sa première saison à Londres, Alonso peut être fier de lui.

Jagielka : Phil Jagielka, ce vieux Phil. À 34 ans, le défenseur central anglais continue de briller. En témoigne son excellent match face à l’équipe en forme du moment Leicester. Un but de la tête comme toujours. Il fait bon d’être vieux en Angleterre. Jagielka et Ibra l’ont bien compris.

Llorente : Museler l’attaque du Barça n’est pas donné à tout le monde. Demandez à Thiago Silva et Marquinhos, ils vous répondront. Ne pas se prendre de buts par la MSN reste un authentique exploit de la part de Malaga. Et Diego Llorente, prêté par le Réal Madrid y est pour beaucoup. Et, en plus, si on ajoute le fait que Malaga a battu le Barça avec Michel. Si si c’est possible.

Westbrook : Obligatoire de penser à lui en ce lundi matin. Il est définitivement rentré dans l’histoire de la NBA avec ce 42ème triple-double, dépassant Robertson. Mieux encore, il a inscrit 50 points et un buzzer beater impensable. Russ Westceptionnel.

Alli : Mohammed (Dele) Alli. Comme un boxeur, il est entré sur le terrain comme sur un ring. Après une mise en jambes assez longue, il a planté un but sublime face à Watford. Un Uppercut en pleine lucarne pour mettre KO le gardien de Watford et ses coéquipiers. Score final 4-0.

Cahuzac : Ne pas se prendre de rouge relevait de l’exploit. He dit it. Ne pas contester les décisions d’arbitrages. He dit it. Marquer un but permettant à Bastia de croire plus que jamais au maintien. He dit it. La cote de son but était à 14. Rendez-vous compte de ce qu’il s’est passé samedi soir à Dijon.

Choupo-Moting : Deux passes décisives et un excellent match de la part du camerounais. Schalke 04 a régalé son public et cela faisait longtemps que ce n’était plus arrivé. Eric Maxim s’est beaucoup dépensé sur le front de l’attaque et a été efficace. Chapeau Moting.

Robben : Sa spéciale, sa spéciale, sa spéciale. Comme toujours, Robben nous a régalé avec son crochet du gauche pour revenir sur son pied fort et enrouler avec. Ses deux premières tentatives ne sont pas passées loin. La troisième a été la bonne. Comment anticiper? Impossible, il la fait trop bien.

Moukandjo : Depuis le match à Nancy renversé par les lorientais, l’équipe n’est plus la même. Moukandjo en tête. À Lyon, l’équipe bretonne a envoyé un message fort à ses concurrents pour le maintien. Auteur d’un doublé, Moukandjo a réalisé une grande partie et c’est l’homme lorientais depuis trois matchs. À Lorient, ça joue au football et le maintien sera évité.

Zaza : Un doublé en deux minutes. Zaza a confirmé la bonne passe du moment à Valence. 3 victoires d’affilée. Le Valence qu’on espérait depuis le début de saison. Simone, de son côté, a inscrit quatre buts depuis son arrivée. Deux dimanche. Et si il était lancé?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s