Envies d'Europe Football Non classé

Valère, de la galère au dernier carré

Auteur hier soir à Louis-II du troisième but de son équipe ( 81ème), il a libéré le peuple monégasque. Demi-finaliste de Ligue des Champions au parcours atypique, on vous présente Valère Germain.

Malgré un court passage l’an passé du côté de l’Allianz Riviera et de Nice, Germain est monégasque depuis 2005. En formation dans un premier temps, avec la réserve ensuite, il ne rejoint l’équipe professionnelle qu’en 2011. Depuis, il a inscrit une petite cinquantaine de buts pour le club de la principauté.

Tête de gondole de l’ASM lors de l’édition 2012/2013 de Ligue 2, Germain transperce les filets adverses à quatorze reprises et offre sept passes décisives. Il contribue très largement au retour du club dans l’élite.

Mais la saison suivante, l’homme au zeveux zur la langue est barré par les arrivées du duo Falcao Rivière. Il réchauffe alors le banc à ses concurrents lors de la première partie de saison.

Le natif de Marseille bénéficie par la suite de la baisse de régime d’Emmanuel Rivière, puis de la malheureuse blessure d’El Tigre.

a46b6.jpg
Il terminera la saison titulaire à la pointe de l’attaque avec le brassard. Pourtant il ne comptabilisera que l’infime total de cinq buts. Un but de plus que lors de l’exercice 2014/2015.

Le mercato suivant (été 2015), il rejoindra l’ennemi niçois en prêt. Associé le plus souvent à HBA ou Pléa, Valère Germain s’épanouit pleinement chez les aiglons. Il termine la saison en ayant pris part à toutes les rencontres de championnat.

Nice accroche même une quatrième place synonyme de Coupe d’Europe. L’attaquant français soigne ses statistiques ( 14 buts, 6 passes décisives) et réalise sa meilleure saison individuelle en L1.

Il développe ses qualités de déplacement, de finition ainsi que son jeu de tête, qui sont ses principaux atouts.

De retour sur le Rocher cette saison, Valère devait être associé à Falcao dans le 4-4-2 bien huilé de Leonardo Jardim. C’était sans compter l’émergence aussi inattendue qu’incroyable de Kylian Mbappé. Le néo-tricolore a tout de même inscrit vingt-deux buts et délivré huit passes décisives.

Valère aide donc l’équipe du mieux qu’il puisse dès que Jardim le sollicite. Auteur de la meilleure saison de sa carrière d’un point de vue comptable, il est parfois effacé par les performances gigantesques de Bernardo Silva, Lemar et consorts.

Pourtant, c’est bien sur le bras de Valère que le brassard termine le match aller face au BVB. Représentatif de la confiance que lui accorde le staff. Confiance qu’il rend bien. Comme hier soir, lorsqu’il offre le but du break à Monaco seulement vingt-trois secondes après son entrée en jeu.

Germain a également obtenu la confiance et le respect des supporters monégasques. À l’instar de Raggi et Dirar, il fait partie des joueurs monégasques présents depuis la Ligue2.

Mais Valère inspire également le respect des niçois. C’est tellement rare que ça a le mérite d’être signalé, Germain a eu le droit à une belle ovation des niçois lors du dernier derby à domicile. Tout à fait mérité au vu de l’homme et du sportif qu’il est.
30625372-e1462702164279.jpg

Paul Courant

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :