Baby Foot/XI De Légende Football

Le XI de légende du 24 avril: entre 1,3% et balade à dos de phoenix.

Ter Stegen: Une grande équipe a toujours besoin d’un grand attaquant et un grand gardien. 10 arrêts pour le fils caché de Merkel et un classico gagné à l’extérieur, pas dégueulasse pour un gamin de 25 ans.

Jean Lassalle: Le grand gagnant de la soirée électorale c’est lui. 1.3%, 500 000 personnes ont voté pour ce grand homme, c’est quand même dingue.

Laurent Koscielny: Le passage à 3 en défense a fait du mal à Arsenal. Seul Kos a réussi à s’adapter et l’a bien montré ce week-end face Manchester City. Arsenal passe contre les Citizens en grande partie grâce à lui. Koss le boss.

Leonardo Bonucci: Si la FIFA n’était pas une arnaque, Bonucci serait déjà Ballon d’or. Ce mec n’est pas un humain, en une semaine il éteint « la meilleure attaque du monde » puis te rentre un des plus beaux buts de l’année en Série A. On ne sait plus quoi attendre de lui tellement il est propre. Ça n’étonnerait personne s’il tchatchait la reine d’Angleterre à dos de phoenix le week-end prochain.

Emmanuel Macron: Inconnu il y a 3 ans, le natif d’Amiens a tout bousillé à la présidentielle en se plaçant 1er devant Le Pen. Plus polyvalent que David Luiz et aussi charismatique qu’Andrea Pirlo, le meilleur ami de Romain Thomas sera président, en tout cas on lui souhaite.

Nemanja Matic: En plus d’avoir bouffé Delle Ali dans la bataille du milieu face à Tottenham, le serbe nous a gratifié d’une frappe dans la lucarne gauche de Lloris plus pure que les vierges que les djihadistes retrouvent au « paradis ».

Zinedine Zidane: C’est malheureux parce qu’il perd un classico de haut niveau mais son coaching était vraiment intelligent. James rentre et marque. Si Sergi Roberto, le joueur sous contrat entre la 92ème et 94ème minute, n’avait pas tué les madrilènes, Zizou serait adulé dans la presse espagnole aujourd’hui.

Tiémou Bakayoko: Très bon. Rien à dire.

Jimmy Cabot: On ne pensait pas voir un jour Jimmy Cabot à côté de Lionel Messi. Mais son match face à Metz permet à Lorient de relever la tête et de sortir de la zone rouge. Un doublé et une passe décisive pour l’ancien de Troyes, Ouaf Ouaf.

Lionel Messi: Big players make big games. La Pulga aura été énorme pour un clasico à la hauteur de l’événement. Un doublé et une célébration qui restera dans l’histoire, parce que pour aller montrer son maillot devant le kop madrilène quand tu viens de leur détruire leur saison à la dernière minute, faut avoir des bonnes grosses cojones.

Baldé Diao Keita: Il rentre un triplé en 5 minutes soit environ ta moyenne au lit avec ta copine Marion qui fait du 90B et qui met des culottes diddle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :