La Cartouche Non classé Rugby

Le XV du week end #6 : les provinces irlandaises pleurent la Champions Cup

 

Week end Coupe d’Europe où 3 clubs français étaient engagés pour les demis finales de Champions Cup et du Challenge Européen. Si le Stade Rochelais a craqué face à Gloucester, le Stade français nous a offert une fin de match palpitante contre une équipe de Bath qui n’était pas venu jouer les touristes, et s’est qualifié sur le fil. Clermont aussi jouera la finale mais de la Champions Cup, solide vainqueur du Leinster. En face, les Saracens s’avanceront comme les favoris au vu de leur prestation face au Munster.

 

 

1) La banderole Anti-Goze et LNR: On ne s’y attendait pas. Face au Racing, deux banderoles, sans équivoque, ont été déployées dans les virages du stade Yves du Manoir. Même si elles entraineront de probables sanctions, elles auront eu le mérite de faire sourire un bon nombre d’amateurs…

 

2) Bismarck du Plessis: Lorsque tu passes plus de 50 pions aux champions de France en titre, tu peux légitiment affirmer que tu as réalisé une grande partie. Et le talonneur springbok n’y est clairement pas pour rien. Parfait au lancer, il a été un relai simple et efficace lors des ballons portés ainsi que dans le jeu courant. Avec ca, Montpellier est en position idéale pour accrocher la 2éme place du classement. À confirmer contre La Rochelle lors de la prochaine journée, un vrai test.

 
3) Zirakashvili: La mêlée du Leinster, arrivée avec la réputation d’être la plus solide d’Europe, est repartie la tête entre les jambes. La faute, en partie, au géorgien clermontois qui a littéralement tordu McGrath pendant toute la partie. Exceptionnel, et pierre fondateur du solide succès auvergnat.

 
4) Grobler: Symbole de la déroute du Racing, il a été inexistant, pris dans le combat. Un match à oublier pour le club francilien, sur toute la ligne. La qualification pour les phases finales s’éloigne…le derby prend une dimension encore plus importante avec les deux équipes luttant pour finir dans les six premières places.

 

 

5) Qovu: Un mouvement pur, simple, plein champ. Après avoir reçu un carton en début de match, le rochelais n’avait à priori pas retrouvé son cerveau jusqu’à cette action. Moment choisi pa Hibbard de s’accrocher au Fidjien, et à ce dernier de lâcher un splendide crochet dans le ventre. Fait assez incroyable, aucun membre du corps arbitral n’a vu ce geste. Bon, au vu de son application de la règle du hors jeu en fin de rencontre, on peut se demander si il ne cherchait pas à compenser.

 

 

6) Stander: Seul, trop seul. On peut ainsi résumer le match du troisième ligne irlandais. Pendant une mi-temps, il a répondu au défi physique des sarries. Mais collectivement, et mal orienté par son ouvreur, le Munster a sombré. Il a été récompensé personnellement par un essai. Certains joueurs n’ont pas été au niveau de leur troisième ligne…

 

 

7) Moriarty: Le centre gallois d’origine anglaise a été énorme. Toujours à la limite dans les rucks, il a ralenti les sorties de balles et donc pourri le jeu rochelais. Splendide en seconde mi-temps, il a su aussi assurer à la percussion. Gros match, grosse victoire.

 

 

8) Vunipola: Symbole de la puissance anglaise à Limerick, il a fait exploser le pack du Munster avec ses camarades en les affaiblissant physiquement pendant 40 minutes. Ses charges destructrices, peu académiques mais tellement efficaces ont eu raison des hommes en rouge et noir. Reste à voir si la puissance du pack anglais suffira face à Clermont.

 

 

9) Parra: Quel récital du petit caporal clermontois ! Des passes splendides, des coups de pieds tactique millimétrés, le chef d’orchestre auvergnat a été ovationné par le public de Gerland à la fin de la rencontre, preuve de sa grande partie. Il peut se relancer en EDF avec des matchs comme celui là…

 

 

10) James: C-A-T-A-S-T-R-O-P-H-I-Q-U-E. Que de déchets dans son jeu…Une interception sur une passe aléatoire qui va à l’essai, des pénalités ratés en veux-tu en voilà. Il n’en fallait pas plus pour revoir le fantôme du Brock James peu inspiré des phases finales clermontoises. 

 

 

11) Nacewa: Le capitaine du Leinster a été pris au dépourvu. Sorti de sa retraite, il faisait figure d’homme à surveiller. Et pour rendre cela plus facile, il a été envoyé 10 minutes au frigo; moins compliqué pour avoir un oeil sur lui. Véritable tournant du match puisque l’équipe chère à la Yellow Army s’est retrouvée avec 15 points d’avance au bout d’un quart d’heure de jeu. Dommage pour le meilleur marqueur de la Coupe d’Europe.

 

 

12) Danty: Quel match du Stade Français ! Alors qu’on s’acheminait vers une victoire haut la main des parisiens, les anglais ont planté 3 essais coup sur coup pour repasser à 25-18. Puis le club de la capitale a inscrit un essai à la 77ème avant de passer deux minutes plus tard un drop salvateur. La joie énorme du centre tricolore, enfant du club, nous a fait chaud au coeur et récompense son très beau match.

 

 

13) Ringrose: Une défaite collective mais quel essai ! Le génial centre irlandais a surpris la défense des jaunards pour mettre un essai de plus de 60 mètres, tout seul comme un grand. Une magnifique chevauchée !

 

 

 

14) Strettle: L’ailier anglais a prouvé qu’il avait encore les cannes pour évoluer au plus haut niveau. Après avoir remplacé au pied levé Naikataci, il n’a pas fait durer longtemps le suspense par rapport à son état de forme. Un essai de funambule le long de la ligne pour conclure le gros début de match des clermontois a permis à Gerland d’éclater de joie.

 

 

15) Murimurivalu: Certes, pour la première fois depuis un certain temps, les charentais ont perdu à domicile. Mais si il y en a bien un qui n’est pas à blâmer, c’est bien l’arrière fidjien. Percutant, déroutant, déstabilisant, il a rendu fou les défenseurs anglais avec ses crochets et ses accélérations aussi brusques qu’un juif lorsqu’il entend une pièce dans la rue.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s