Alley Oop Basket Non classé

Le parquet NBA de la semaine: Deux français et de l’eczéma en tête.

celtics1

Tony Parker: TP is back. Du haut de ses 34 ans, le meneur des Spurs a affiché un très gros niveau sur les trois derniers matchs des Spurs (16, 22 et 27 points). Lors du game 6 face aux Grizzlies, Parker a été clean comme les chiottes de l’Élysée avec un 11/14 à 2 points et 1/2 à 3 points.  La rencontre entre les Spurs et les Rockets pour les demis de conférence s’annonce serrée et TP devra épauler Leonard pour espérer passer Harden et sa bande.

Gerald Green: L’ailier de Boston est LE bon choix de la semaine. Après les deux défaites subies à Chicago, Brad Stevens a décidé de changer le 5 de départ des Celtics, Horford prenant la place de Johnson délivrant le poste d’ailier à Green (Bradley passant arrière). 18 points pour lui lors du game 4, l’ancien de la maison a su redonner le rythme aux Celtics qui devraient sûrement le faire après un début de playoffs catastrophique.

Demarre DeRozan: Après un game 3 catastrophique (0 panier rentré, seulement 8 lancers-francs marqués), Comp10 s’est totalement relancé et a giflé Milwaukee. 18, 33 et 32 points sur les derniers matchs des Raptors, l’homme à l’eczéma a porté son équipe pour pouvoir affronter les Cavs en demi. On espère que son niveau de jeu restera le même face à Cleveland pour ne pas se faire claquer le cul comme l’année dernière.

Zach Randolph: Il fallait obligatoirement saluer un joueur des Grizzlies pour leur courage et leur acharnement. Annoncé comme un candidat potentiel au sweep de l’année, Memphis a réussi à s’accrocher et à faire douter les Spurs jusqu’au bout. Randolph a été un acteur majeur de cette aventure. Avec une moyenne d’environ 10 points par matchs, l’ailier fort a permis à Conley et sa bande de manquer de respect aux papys de San Antonio.

Retour de Gobert/ Blessure de Griffin : 22/04, les Clippers gagnent le match 3 mais perdent Blake Griffin. Au match 4, le Jazz peut compter sur le retour de leur frenchie. Et depuis ces deux événements, ce n’est plus la même série. Gobert enchaîne les doubles-doubles et le Jazz roule sur les Clippers. L’équipe de CP3 n’y arrive plus sans The Beast, au point de rendre fou le meneur. Les Clippers ont essayé de dominer le Jazz, mais c’est un français qui gère la musique actuellement.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :