Appel/Contre Appel Football Non classé

Galtier, le vert à moitié plein

Au club depuis 2009, l’aventure de Christophe Galtier touche à sa fin dans le Forez. Une aventure marquée par une victoire en Coupe de la Ligue en 2013 face au Stade rennais. Une finale contre Rennes, rien de plus simple vous me direz. Certes, mais avec un but de Brandao c’est encore plus dingue. 9 années pendant lesquelles l’équipe a progressé. Mais depuis deux, voire trois saisons les Verts stagnent. Leur jeu provoque des siestes et Nolan Roux est en attaque. Le coach stéphanois a fait tout ce qu’il pouvait. Aujourd’hui, il ne peut plus rien apporter au club. Une page se tourne à Saint-Étienne. Une page nécessaire.

Les meilleures saisons de Christophe Galtier sont malheureusement derrière lui. En 2013, il dispose d’un effectif plutôt intéressant (Aubame, Brandao, voire Gradel) et remporte la Coupe de la Ligue. L’année suivante, il remporte le titre de meilleur entraineur de l’année, ex-aequo avec Carlo Ancelotti. Un travail récompensé. L’équipe progresse et joue l’Europe. Pas forcément un jeu emballant mais c’est plutôt efficace en championnat. Ça bloque un peu en Europe. D’année en année, les Verts progressent au classement mais le jeu est de moins en moins attrayant. La plupart des matchs sont programmés à 15h le dimanche. On vous laisse deviner pourquoi. La sieste est bonne à cette heure là.

Romeyer ainsi que Caiazzo ne lâchent pas beaucoup d’argent. Le recrutement est loin d’être efficace. Les arrivées d’Erding, l’année suivante de Van Wolsfinkel montrent la faiblesse de Sainté : une attaque toujours aussi décevante. Viennent alors Soderlund et Beric qui perpétuent la tradition des flops à Saint-Étienne. L’un n’est pas un joueur de foot, l’autre semble plus talentueux mais il est toujours blessé. Depuis très longtemps, ce sont Stéphane Ruffier et Loic Perrin qui tiennent la baraque. Les arbres qui cachent le Forez. Mais n’est-ce pas mauvais signe quand ton défenseur central et ton gardien sont les meilleurs joueurs de ton équipe? Probablement.

La régularité manque cruellement à l’équipe. Quand Sainté met de l’intensité, c’est dur d’aller les chercher. On le voit dans les derbys. Quand les Verts veulent, ils peuvent. En 2014, ils battent Lyon dans le chaudron 3-0 au terme d’un match magnifique. La semaine d’avant, c’était un pauvre 0-0 à Nantes. Du Sainté dans le texte. Solide en défense encore. Peut être trop. Au détriment de l’attaque. Depuis Aubameyang et Gradel (dans une moindre mesure), Saint Étienne ne parvient pas à trouver son 9. Celui qui en plantera une quinzaine par saison.

panoramic_sseol05022017_006

Le public est sûrement la seule satisfaction dans le département de la Loire. Mais depuis deux ans, les abonnements baissent, le stade est moins rempli (hors gros matchs). Les supporters ne sont pas loin du ras de bol. Rien n’évolue vraiment en haut du club. L’épisode Mounier et le recrutement de Jorginho à Arouca en sont la preuve. On est pas loin du foutage de gueule. Le classement s’en ressent. 7ème et sûrement pas de Coupe d’Europe l’année prochaine. Les deux confrontations contre Man U ont montré l’écart de niveau et le cruel manque de talent et d’expérience dans les grands matchs. Certes, Sainté rivalise au match aller. Au final, 4-0 sur les deux matchs et ça fait mal. Si proches, si loins.

Le départ de Christophe Galtier est un mal pour un bien pour le club. Un bon entraîneur, c’est un entraîneur qui tire le maximum de son effectif. Il l’a fait. Aujourd’hui, il ne peut pas aller plus haut. La porte aux investisseurs est ouverte et c’est ce qu’il faut aux Verts pour enfin franchir un cap. Une nouvelle ère se tourne à Saint-Étienne. Une ère qui peut augurer de très bonnes choses. Geoffroy-Guichard le mérite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s