La Cartouche Non classé Rugby

Le XV du week end #8: le Black Destroyer et quelques légendes mettent un genou à terre

Après 26 journées, le Top 14 a rendu son verdict. Si la plupart des équipes ont joué leurs matchs la fleur au fusil, le résultat ne changeant rien à leur classement final, on a eu le droit à quelques moments épiques lors de ce multiplex. Les dernières des vieux briscards à Toulouse, Brive ou Grenoble se sont faites avec une émotion touchante sous les standings ovations des spectateurs tout aussi émus. Pendant ce temps là, les parisiens rataient leur incroyable remontada et échouaient sur la sirène leurs rêves de phases finales. Après une saison palpitante aussi bien sur le plan sportif que sur l’extra sportif, les phases finales déboulent à Marseille dans quelques semaines…

 

1) J.Du Plessis: Une polémique de plus dont se serait bien passé la LNR. Le Stade Français a porté plainte contre le Bok, qui aurait du être suspendu après un troisième carton jaune sur la saison. Mais les héraultais ont pu avoir l’accord des haut dirigeants français. Et les parisiens, forcement frustrés de leur défaite, ont donc essayé la voie judiciaire pour se qualifier pour les phases finales en gagnant ce match sur tapis vert.

2) J.Maurouard: Plutôt régulier tout au long de la saison, le première ligne rochelais a inscrit un essai de filou pour redonner espoir aux rochelais samedi soir à Clermont. Impérial en touche, possédant l’un des meilleurs lancers du championnat, Jérémie Maurouard progresse à vitesse grand V. Jeremille kmh.

3) U.Atonio: Le geste avait été réprimandé par une simple pénalité. Pourtant, ce geste complètement stupide et gratuit s’est avéré beaucoup plus grave que prévu. Le placage sur Antoine Battut pourrait bien rendre ce dernier inapte à la pratique du rugby, sa moelle épinière étant gravement touchée. Le médecin se prononcera dans un mois…

4) H.Roodt: Symbole du gros match grenoblois, avec 19 courses et 33 mètres gagnés, il a permis au peuple isérois de finir cette année sur une note un peu plus joyeuse entre déboires sportifs et extra sportifs…Une victoire au forceps, acquis au courage. I’M GROODT !!

5) A.Méla: Un grand joueur, un emblème arrête sa carrière. Moins clinquant mais tout aussi emblématique, il a disputé la bagatelle de 211 matchs sous le maillot noir. De Corrèze, ne vous enflammez pas. Mais il restera à jamais comme l’un des ces joueurs sous-estimé qui aurait pu avoir plus souvent leur chance avec la sélection nationale. Il part pourtant entraîner Albi et non les équipes jeunes brivistes. Un vrai méli mélo méla.

6) T.Dusautoir: Parfois, les mots ne sont pas utiles pour décrire un homme. Les gestes suffisent.

7) J.Cancoriet: Quand ce n’est pas son compère Macalou du Stade Français qui éclabousse les pelouses du Top 14, c’est la pépite clermontoise qui montre tout son talent. Même face au leader rochelais, il est impressionnant et montre à chaque match des similitudes troublantes avec Mario Itoje au même âge… Vu le niveau de ce dernier, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

8) Gill: Arrivé sur la pointe des pieds d’Australie, le troisième ligne a fait son trou sur la rade entre blessures et méforme de ses concurrents. Résultat, il a été un des fers de lance de la dernière victoire à domicile cette année. Devient peu à peu indispensable.

9) A.Dupont: Encore une fois, il a fait un match de dingue et n’a pas hésité à dynamiter la défense briviste avec de grand coups de pieds et de pénalités vite joués. Avec un culot incroyable, il a été à l’origine de tous les mouvements en première main. Déjà une confirmation.

10) F.Steyn:  Son coup de pied rappelle étrangement un certain Lionel Beauxis. Il s’est retrouvé dans la même position que ce dernier, c’est à dire à avoir une saison entière d’un club à déterminer d’un mouvement de jambe. Une situation absolument terrible. Et comme son illustre ainé, il a raté son coup de pied (difficile) en coin. Un moment terrible à vivre.

11) D.Mitchell: Cette fois, c’était sa dernière cabriole. Le facétieux arrière ou ailier wallaby a fait ses adieux à Mayol. Si il n’a pas réalisé un match extraordinaire, il a néanmoins marqué son petit essai. Les toulonnais se souviendront toutes leurs vies de son festival face à Clermont en finale de la H-Cup.

12) Y.David:  Il n’avait pas encore inscrit d’essai cette année. Pour la peine, il nous a gratifié d’un doublé, preuve que ce bonhomme n’est pas commun. Il a pleinement participé au festival offensif toulousain (trois mots qu’on avait du mal à voir ensemble cette saison c’est le moins qu’on puisse dire) et a été au final l’une des rares satisfactions rouge et noire.

13) D.Penaud:  On remplace une lettre par une autre et on obtient une Peugeot. Symbole du match du jeune clermontois qui a roulé sur les rochelais pendant une bonne partie du match en les mettant à l’amende. Une Peugeot à Michelin, vous me direz, rien de plus normal.

14) G.Lacroix: Monstrueux avant sa blessure, on a du mal à revoir le Lacroix percutant que l’on connaissait. Samedi soir, il a oublié de défendre sur deux essais clermontois et peine à franchir les rideaux defensifs. Promis, il sera de retour en demi. Croix de bras, croix de fer. Pour le moment, c’est un Lacroix en bois.

15) D.Domvo:  La récompense est tombée pour l’arrière girondin. Profitant de l’absence des deux titulaires au poste avec Spedding et Dulin, il a été appelé pour la première fois en EDF. Il avait l’occasion de démontrer samedi qu’il était bien plus qu’une solution de rechange face à l’arrière francilien. Et il l’a fait avec brio, étalant sa pointe de vitesse comme il a pu le faire à maintes reprises. Vin Diesel dans Fast and Furious. Dom Voretto. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s