Appel/Contre Appel Envies d'Europe Football Non classé

Hector Bellerin, from hero to zero

Si Arsenal est moins bon cette saison, c’est parce que l’équipe ne répond plus présent aux appels de leur coach emblématique. De plus, certains joueurs ont complètement perdu de leur niveau : Ozil, Xhaka, Cech et bien sûr Hector Bellerin. Le latéral espagnol est dans une mauvaise passe, mais il doit retrouver vite son niveau pour ne pas rester juste bon comme son antonyme à gauche Nacho Monreal.

 

Un pur produit espagnol

 

Le même parcours que Fabregas, le même club que Santi Cazorla, le même calme qu’Iniesta, la même beau gosse attitude que David Villa, le même style de jeu que Jordi Alba et le même poste que Capdevilla, ceci est la meilleure description pour décrire Hector Bellerin, cette pépite formée à la Masia. Et comme tous ces joueurs formés là bas, il a acquis cette facilité technique balle au pied. Le tiki-taka c’est bon. Maintenant que lui manque-t-il pour devenir le défenseur espagnol parfait par définition ? La projection vers l’avant mais les lacunes défensives. Il y a deux exemples qui illustrent parfaitement les qualités et les défauts d’Hector Bellerin.

Le premier, c’est Arsenal-Liverpool. Ce match que les Gunners remportent 4-1 en avril 2015. Hector Bellerin inscrit le deuxième des trois buts de sa carrière. Et quel but. Une course dans l’axe, un duel remporté face à Moreno et une finition pied gauche délicieuse. Mais dans ce même match, il est en retard sur son intervention sur Sterling et concède un pénalty qui aurait pu lui valoir un deuxième jaune. Heureusement pour lui et pour son équipe, l’arbitre était amnésique et les Gunners déjà à 3-0.

Le second, c’est contre le Bayern en Ligue des Champions l’année suivante. Ce match avait permis au grand public de découvrir la grande qualité de Bellerin : sa vitesse. Pendant la plus grande partie du match, Douglas Costa ne fait qu’une bouchée de lui et nous régale de gestes Joga Bonito. Mais à la fin, c’est l’espagnol qui a le dernier mot. Sur la dernière action du match, Bellerin part de la ligne médiane, intercepte la passe d’Alaba, prend de vitesse Thiago Alcantara et trouve malgré tout la lucidité pour servir parfaitement Mesut Ozil. Après ce match, la toile s’enflamme sur lui et sa vitesse. Certains ont même dit qu’il a été plus rapide qu’Usain Bolt sur 40 mètres. Il ira même jusqu’à défier le géant Jamaicain pour une course… Il devait avoir trop fumé.

 

Bon départ puis la blessure

 

À la fin de la saison 2016, il est justement récompensé du titre de meilleur défenseur droit de Premier League et a la chance de remplacer Dani Carvajal pendant l’Euro. Il joue avec l’Espagne pendant les matchs amicaux mais ne foulera pas les pelouses de Toulouse ou Nice.

Sa saison 2016-2017 démarre bien pour lui et les Gunners. D’ailleurs, ils surprennent tout le monde lors de la victoire 3-0 face à Chelsea. Peut-on enfin y croire ? Et non. Car un vieux démon refait surface, il n’est même jamais vraiment parti. C’est la malédiction Diaby. Dorénavant, tout bon joueur pouvant faire une carrière à Arsenal devra subir des blessures. Jack Wilshere et Aaron Ramsey peuvent en témoigner. Cette malédiction est venue frapper Hector à la malléole après un bon vieux North London Derby. Un mois d’arrêt donc, mais une blessure qui traîne toujours. Elle l’empêche de réintégrer pleinement le groupe pro pendant un certain temps alors que l’équipe a plus que besoin de lui compte tenue de la pénurie de joueurs à ce poste. Actuellement, il est victime de la folie de Arsène à vouloir jouer à trois défenseurs, faisant passer Chamberlain plus bas sur le terrain. Cette folie a également atteint son coiffeur, qui décide de le faire passer de gentil garçon à un dealer de Bogota. Atenciòn Hector, cet été, il va falloir faire les bons choix. Soit tu restes chez tes parents, dans ta famille anglaise, et tu gagnes ta vie comme un bon fils à papa. Soit tu assumes ton nouveau style et tu pars montrer au monde qui tu es vraiment et qui il doit respecter. Juan Pablo HectoBellerin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s