Baby Foot/XI De Légende Football Non classé

XI de légende du week-end : un chauve, un Roumain et Neymar

Tatarusanu : on se souvient encore de lui le 10 juin 2016 au Stade de France, tombant sous les assauts français après cette frappe venue d’ailleurs de Dimitri Payet. Samedi face à l’OM, il a réalisé un match de haute volée et a permis aux Nantais de rester dans le match le plus longtemps possible. Il a cédé peu avant la fin du match mais difficile de lui en vouloir. Tata tout tenté mais il a tout arrêté.

Walker : premier match officiel pour l’ancien Spurs et première victoire pour lui. Face à une défense bien regroupée, il a su apporter ce qu’il sait faire. Débordement, impacts, Kyle Walker a confirmé, sur ce premier match, les attentes portées en lui. Not Walker, but runner.

Jones : dans un match où les attaquants ont brillé, il faut aussi souligner sa performance. Avec l’arrivée de Lindelöf cet été, sa place sur le banc lui était déjà promise. Mais s’il continue comme ça, il va faire passer tous les supporters de Manchester des rires aux larmes… de joie.

Kolasinac : une recrue qui a moins fait parler mais qui semble déjà indispensable. Agressif, puissant, présent dans le combat, décisif, polyvalent. Des adjectifs que l’on ne donne pas souvent à des joueurs d’Arsenal. En plus, il vient dans la surface adverse pour délivrer des passes décisives. Le nouveau Lauren

Marcelo : le meilleur latéral gauche du monde nous a livré une performance de haut niveau. Lui, qui sans arrêt, coupe les lignes adverses, centre parfaitement et nous ponctue de gestes Do Brasil à faire rougir Brandao, est en train de révolutionner son poste. Fabrice Éboué is in the place.

Isco : vous vous demandiez si Enzo était la relève de Zizou? Isco a prouvé hier à la planète football ce qu’était un footballeur. Si vous voulez revoir un maestro en action on vous donne rendez-vous mercredi soir pour un nouveau récital. Mais quel joueur. Iscorgasmique.

Eriksen : pendant que les tabloïds s’affolent sur des rumeurs farfelues d’un possible départ, lui, continue de nous régaler. Une justesse technique, une vision du jeu au-dessus de la moyenne et des caviars à foison. On ne souhaite pas son départ, qui ferait sûrement plonger Tottenham, mais reconnaissez qu’au côté d’Iniesta Busquets Messi c’est assez alléchant. On a tous le droit de rêver.

Nivet : le chauve le plus connu de France après Zidane et Philippe Etchebest a encore régalé. Auteur d’une magnifique ouverture sur le premier but de Niané, Nivet va encore porter les Troyens cette année et on espère, pour une fois, qu’ils resteront en Ligue 1 un peu plus longtemps. Oui Benjamin reste encore un peu, nivet surtout pas.

Neymar : pour un premier match, le Brésilien ne pouvait pas rêver mieux. Il sera, sans aucun doute, largement au-dessus de la Ligue 1. Dimanche soir, au Roudourou, il a fait danser beaucoup de joueurs et a été décisif sur les trois buts. What else. On attend avec impatience la Ligue des Champions où il sera réellement attendu.

Vokes : il est le cauchemar de Thibault Courtois. À l’Euro, il était venu le crucifier d’ une tête à bout portant, ce week-end, bis repetita. Mais bon c’est vrai qu’entre Cahill l’assassin, Luiz le myope et Christensen le touriste, c’est un peu plus facile. Résultat : un doublé de grande classe et une victoire à Stamford Bridge, que demandez de mieux ?

Immobile : mettre trois buts à la Juve, ce n’est pas donné à tout le monde. Le Real l’avait fait il y a quelques mois en finale de LDC (quatre buts), la Lazio a récidivé dimanche soir en Supercoupe d’Italie. Ciro Immobile a largement contribué à ce succès en inscrivant un doublé. Remuant Immobile.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :