Football Non classé

#PlusQuUnDerby Épisode 2 : LOSC Lille – RC Lens

Croix de bras croix de fer, parole de supporter, un derby, ça ne se perd pas. Dans le sillage du très connu Lyon-Saint-Etienne, l’Hexagone a vu émerger au 20ème siècle de nombreuses rivalités voisines. Au-delà du plan sportif, les derbys sont d’une importance démesurée aux yeux des supporters des deux clubs rivaux.

Pour mieux comprendre cela, nous avons décidé de confronter deux points de vue : ceux des deux supporters ennemis. Nous poserons les mêmes questions aux protagonistes, et confronterons leurs réponses.

Le premier épisode était sur un derby historique : Toulon-Marseille. Il est à lire ici.

Le second volet de cette série est consacré au derby du Nord : Lens-Lille.  Les supporters des deux clubs ont demandé à garder l’anonymat.

loscrcl_5.jpg

« RCL : l’assisté du foot français »

Considerez-vous Lille-Lens comme le plus gros derby en France ?

Supporter Lillois : Très subjectivement, oui. C’est celui qui me fait le plus kiffer. J’ai vu la rivalité de très près et je sais ce qu’elle représente. Après, d’un point de vue bien plus objectif, Lyon-Sainté c’est un cran au-dessus, notamment ces dernières années parce que les deux clubs ont été dans le haut du classement assez régulièrement. Lille-Lens, il y a le gros problème de l’ascenseur, qui avait déjà lieu dans les années 90, avec le LOSC qui était souvent en L2 et Lens qui jouait les premiers rôles en Ligue 1, puis l’inverse dans les années 2000. Après, quand on me parle d’un Toulouse-Bordeaux par exemple, derby de la Garonne, ça me fait bien rire. La rivalité je la sens très peu. Rien que géographiquement, les  villes sont éloignées. Lille-Lens c’est une quarantaine de kilomètres.
.

Supporter Lensois : Oui et non. Je pense que le derby du Nord est à égalité avec Lyon-Saint-Etienne. En termes de rivalité et d’ambiance, les deux sont les plus gros de France, très loin devant les autres derbys. C’est beaucoup plus chaud qu’un Nantes-Rennes ou un Monaco-Nice, par exemple. La proximité des deux villes joue beaucoup.

23858344.jpg

Message des lensois aux supporters lillois : « L’été dernier j’étais avec ta soeur, je faisais l’acteur »

 

Est ce qu’il y a d’autres grosses rivalités dans la région ?

 

Supporter Lillois : Quand j’allais voir des Lille-Valenciennes, la rivalité existait mais ça a toujours été Lille-Lens, le vrai derby. Si ça a été ce match là c’est parce qu’il y a une rivalité historique : les Lensois représentent l’aspect « prolétaire », né de la région Nord-Pas-De-Calais alors que les Lillois se rapprochent plus de l’aspect bourgeois. Historiquement, c’est comme cela que ça a été perçu et que le derby s’est propagé. C’est aussi dû à l’ancienneté, ce sont les deux clubs les plus vieux de la région (NDLR : création du RC Lens en 1906 et du LOSC en 1944) et c’étaient donc les meilleurs clubs à l’instant T.

Supporter Lensois : Oui. Par exemple, il y a une rivalité avec Valenciennes. Elle a augmenté depuis que les deux clubs évoluent dans le même championnat. Évidemment, elle est moins forte qu’avec Lille, mais elle existe. Avant, il y avait aussi une rivalité avec Wasquehal et Boulogne, mais on ne les joue plus trop (ndlr : Wasquehal évolue en CFA et l’USBCO en National).

 

Est ce que la rivalité perd de son éléctricité depuis que Lens est descendu ?

 

Supporter Lillois : D’un côté oui parce qu’il n’y a plus les matchs donc les derbys ne sont plus les mêmes. Mais elle a trouvé un autre rebond, de par les réseaux sociaux, on sent toujours autant le derby. La rivalité se transmet à travers des blagues, à des réactions sur les résultats souvent mauvais des deux équipes. Pour donner un exemple concret, après la 7ème défaite de Lens en championnat, un groupe de supporters lensois a créé une affiche avec le logo 007. C’est donc un nouveau derby maintenant qui se joue. Même si la rivalité existe toujours bien évidemment. Un des mes meilleurs potes est lensois, on en parle tout le temps, c’est terrible, on serait presque prêts à en venir aux mains tellement on est jamais d’accord.

Supporter Lensois : Je ne pense pas. Cette rivalité est présente partout : dans les têtes, sur les réseaux sociaux, sur les tables, les murs, un peu partout. Elle ne cessera jamais d’exister, c’est un derby historique. Les équipes pros ne s’affrontent pas, mais les jeunes oui, et vivent ces matchs comme des vrais derbys. Ils ont beaucoup plus de pression quand ils jouent la U19 de Lille plutôt que celle de Sochaux. La rivalité est ancrée dans l’histoire du club.

 

banderole_050d22-8d865.jpg

« Ce soir, le coup de grisou c’est nous! » (ndlr : en référence aux incidents miniers qui ont touché le Nord-Pas-De-Calais (et les lensois) aux XIXe et XXèmes siècles)

 

Question dilemme : À choisir, vous préférez gagner deux fois le derby et ne pas être champion, ou être champion en ayant perdu les deux derbys ?

 

Supporter Lillois : Je suis prêt à perdre les deux derbys et être champion parce qu’à la fin on retient le palmarès avant tout. Si mon pote lensois me dit, on t’a battu deux fois 3-0 et qu’ils redescendent en Ligue 2 et que le LOSC est champion, je lui dirai bah c’est bien gros, c’est quoi ta saison ? La rivalité, même si elle se joue le temps d’un match, elle existe aussi d’un point de vue national pour l’ensemble de la saison. Quand je vois Lens dernier de Ligue 2 en ce moment (NDLR : ils sont maintenant avant dernier après leur victoire face à Quevilly-Rouen), ça me fait mal au coeur parce que je me dis, plus jamais on les affrontera, d’un autre côté, j’ai envie de me marrer et me dire qu’ils font pitié. Après si on arrive à faire comme en 2011, les battre 4-1 chez eux, gagner 1-0 chez nous et être champion, je signe tous les ans.

Supporter Lensois : Je préfère gagner deux fois le derby. C’est peut-être mon côté ultra qui veut ça (il était carté aux Red Tigers, association de supporters du RC Lens fondé en 1994). J’ai encore ça dans la peau, et battre le rival deux fois a plus de saveur qu’être champion, à mon goût. Mais je comprends que d’autres Lensois ne soient pas de mon avis.

 

Quel est votre plus grand souvenir de derby ?

 

Supporter Lillois : Sans grande surprise, le Lens-Lille de début septembre 2010, saison 2010-2011. Le LOSC est relégable, aucune victoire en championnat. On va à Lens, le match est à 21 heures un samedi. J’y vais avec pas mal de potes. On boit des coups, on met l’ambiance. Les Lensois nous narguent, ils étaient mieux classés que nous. On était dans le parcage qui est derrière les buts en dessous d’une des tribunes et les mecs nous pissaient dessus, comme de tradition à Bollaert, surtout face au LOSC. Nous on leur jetait des boissons qu’on avait acheté au stade. Match énorme de notre part. Score final 1-4 mais on est bien avantagé par l’arbitrage; Tony Chapron distribue deux cartons rouges pour Lens, dont celui d’Issam Jemaa, complètement incompréhensible. Une victoire qui permet de lancer notre saison, qui mène au titre de champion. Souvenir de ouf, Bollaert, réputé pour son ambiance, s’est tu et nous écoutait. Sur ce match, Lens égalise à 9 contre 11 puis se prend trois buts dans la foulée mais encore aujourd’hui, quand on parle de ce match, les supporters Sang et Or se vantent en disant « on a réussi à égaliser à 9 contre 11 ». Au final, on est champion et ils descendent.

Supporter Lensois : C’était mon premier dans un stade, un Lens-Lille à Bolleart. On perd 1-4, certes, mais il y avait eu des gros débordements avec les lillois, avant, pendant et après le match. La rencontre avait été arrêtée parce que l’arbitre avait reçu un projectile sur la tête. C’était un match qui avait aussi fait polémique : Lens avait reçu deux cartons rouges très discutables, et on a fini par prendre trois buts dans le dernier quart d’heure.

 

DAS9z5YXkAQGYJ1.jpg

« Buuuut pour Amiens » (référence longuement expliquée ci-dessous)

Question Bonus

Question au supporter Lillois : Quelle a été votre réaction sur le but d’Amiens en mai dernier, qui a privé Lens d’une montée en Ligue 1 ?

Ce soir là, j’étais chez un pote à Paris à une soirée et je ne pouvais pas regarder le match. À la 85ème minute, je me suis isolé dans une pièce pour mettre la radio et écouter la fin du multiplex. Lens est passé par toutes les sensations dans ce match (NDLR : Lens a été deuxième puis troisième avant de finir quatrième pendant le multiplex). Vient cette fameuse 96ème, j’entends but d’Amiens, j’en revenais pas et j’ai crié de joie. Mon pote a débarqué, il m’a dit « Qu’est ce que tu fous ? », je lui ai raconté, il m’a dit c’est énorme. J’étais heureux de voir Lens se prendre une quenelle mémorable. Est donc né cette 96ème minute qui restera dans les annales lilloises. Petite anecdote, ce soir là, j’étais super heureux, j’ai taquiné mes potes, j’arrêtais pas de les emmerder. Après je me suis rappelé le Lorient- Lille de 2009-2010. Lille est deuxième jusqu’à la 89ème minute. Lorient égalise à la 89ème et on passe troisième. Dans un autre match, Hengbart marque pour Auxerre à la 92ème. Lille, solide deuxième finit donc quatrième à la place du con à jouer l’Europa League après une très grosse saison. Je me rappelle de ma tristesse ce soir là et je me suis dit qu’il fallait que j’appelle mon pote lensois pour lui montrer ma compassion. Pas de réponse.

Une bière a même été crée par un bar lillois, la « 96ème », en hommage à ce but, qui a connu un succès fou. Rupture de stock dès le premier match de la saison face à Nantes. La 96ème, on y pense tout le temps. Dès que je vois un pote lensois, je peux lui placer un 96 dans la gueule même si il critique le LOSC à juste titre.

Question au supporter Lensois : En 2014-2015, le derby s’est joué au Stade De France. Est ce que selon vous, le fait de délocaliser un derby fait baisser sa température, ou ça ne change absolument rien ? 

Je pense que ça change quelque chose. Ce qui est l’essence même d’un derby, c’est la proximité entre les deux villes, les deux clubs, les deux stades. On était, sur le calendrier, considéré comme l’équipe qui accueillait la rencontre. Pour moi, c’était un match sur terrain neutre.

Propos recueillis par Lucas Morlier et Enzo Guerini

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :