Football Non classé

Monaco rend les armes… ou presque

  Monaco n’y arrive toujours pas. Pourtant, les Monégasques n’ont pas démérité mercredi, en début de soirée, dans le vacarme du Vodafone Park du Besiktas. Il s’en est fallu d’un rien pour que le club du Rocher s’impose à l’arrache. Si Lemar n’était pas sorti sur blessure, si Baldé n’avait pas vendangé la dernière opportunité monégasque dans les arrêts de jeu… ou encore si le jeune brésilien Jorge n’avait pas fait preuve d’un manque terrible d’experience sur le crochet de Quaresma qui a entraîné le pénalty et l’égalisation turque. Mais avec des « si », on mettrait le Rocher en teille-bou.

Au vu du contexte et du niveau du Besiktas en Champions League, ramener un point d’Istanbul paraît être une bonne opération. Mais il faut appeler un chat un chat. Monaco est loin, très loin de son niveau de l’an passé.

Comment expliquer que le demi-finaliste de la précédente édition de la Ligue des Champions soit incapable de venir à bout de Porto, du Besiktas et du petit puceau de la competition, Leipzig ?
Son dernier mercato estival paraît être un élément de réponse évident. Les Monégasques ont perdu quatre de leurs titulaires indiscutables : Mbappé, Bakayoko, Bernardo Silva et Mendy pour une somme avoisinant les 150 millions d’euros. Et, à moins que le PSG descende en Ligue 2 (ce qui n’arrivera pas bien évidemment), ils récupéreront les 150 millions du PSG correspondant à l’option d’achat de la grenouille de Bondy. Et quand on voit que le prometteur Saint-Maximin peut faire le bonheur du voisin niçois… Ça n’était pas dans l’ADN du club de laisser partir un jeune sans lui donner sa chance, ils n’ont pas pu l’éviter.

kylian-mbappe-et-tiemoue-bakayoko-lors-du-8e-de-finale-retour-de-la-ligue-des-champions-entre-l-as-monaco-et-manchester-city-au-stade-louis-ii-le-15-mars-2017_5844133.jpg

Dans le même temps, le club de la Principauté a aussi beaucoup recruté, et intelligemment, aux yeux de nombreux observateurs. Le jeune crack Tielemans, acheté 25 millions d’euros, est présenté comme un futur très grand par nos voisins belges. Mais aussi Keita Baldé, auteur de 16 buts l’an passé avec la Lazio, ainsi que Jovetic. L’ancien Lazziali a un mal fou à pallier l’absence de Falcao depuis sa blessure.. Et même s’il a marqué le week end dernier contre Bordeaux, il rate beaucoup, beaucoup trop.
Sûrement faut-il laisser du temps à cette équipe pour se reconstruire après un tel bouleversement estival. Mais le constat que l’on peut faire en cette fin de mois d’octobre, c’est que l’AS Monaco paie la stratégie économique de ses dirigeants. On peut affirmer sans trop se mouiller, que les partenaires de Kamil Glik auront du mal en Coupe d’Europe cette saison. Et chiper une deuxième fois le titre de champion de France au PSG relèverait du miracle. On n’enterre pas la bande à Jardim, mais le constat est là. Les monégasques auront, sans doute, l’honneur de jouer en même temps que Lyon, l’OM ainsi que l’OGC Nice sur W9. Et encore…

Ligue-des-champions-Monaco-quasiment-elimine-apres-son-nul-a-Besiktas.gif

 

Léonard Attal

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s