Alley Oop Basket

Cavs, quel est votre métier ? MIAOU, MIAOU…

7 victoires, 7 défaites. Qui aurait pu prévoir un début de saison si médiocre pour LeBron, Wade & Co ? Une 9ème place synonyme de sonnette d’alarme pour des Cavs habitués à écraser toute concurrence à l’Est depuis le retour de LeBron dans l’Ohio. Nous qui avions l’habitude de voir James sermonner chacun de ses coéquipiers même après une victoire difficile, on a désormais l’impression que le King a baissé les bras. Non pas dans ses performances toujours plus stratosphériques mais plutôt dans le recadrage de petits Cavs indisciplinés. Papa LeBron en aurait-il marre de devoir jouer sur tous les tableaux à Cleveland ? Entre Coach, Meneur de jeu, Ailier et même propriétaire d’équipe il va falloir trouver le juste milieu, car les finalistes de l’an dernier sont en train de jouer un jeu peut-être trop dangereux lorsqu’on voit leur meilleur ennemi Boston enchaîner 13 victoires de suite.

Chaque match est un nouveau combat pourrait-on dire. Pourtant, quand on s’appelle Cleveland, qu’on possède des joueurs comme LeBron, Wade, Love ou Derrick Rose et une légende surnommée Gérard, on ne peut s’empêcher de penser que certains combats devraient se terminer en boucherie. Mais non… chaque match se transforme en véritable bataille jusqu’à la fin de la rencontre.

En cause ? Des débuts de matchs catastrophiques, un coaching terriblement mauvais de Lue qu’on sent de plus en plus proche de la sortie, et des cadres qu’on ne sent pas du tout investis par leur mission.Pour preuve, les Cavs ont pris 398 points en premier quart contre seulement 335 d’inscrits, D.Wade ne tourne qu’à 9 points/match et, plus choquant encore, Gérard ne shoot qu’à 32% du parking… Seule éclaircie au tableau : La résurrection de Jeff Green (10.8 points/match), c’est pour dire à quel point les Cavs ont du mal en ce début de saison.

jrsmith_4.jpg

Cependant tout n’est pas si noir dans le ciel de Cleveland. Car même si l’abonnement de D.Rose à l’infirmerie est prolongé chaque semaine, on attend avec impatience le lutin Isaiah Thomas. Meilleur marqueur sur la saison régulière l’an passé, son retour, prévu pour février prochain, aura finalement lieu plus tôt et Isaiah arrivera en tant que cadeau de Noël. Cette annonce n’aura évidemment aucun impact immédiat sur les Cavs mais a redonné un peu le sourire aux supporters qui commencent sûrement à en avoir marre de voir leur équipe derrière des franchises comme Indiana au classement. Le King se veut tout de même prudent et préfère calmer le jeu sur les attentes autour de Thomas car selon lui, « on ne peut pas compter sur une personne pour être aussi bon que l’on voudrait ». Il sait être modeste quand il veut le bon vieux Bron Bron parce que sans lui cette équipe n’aurait sûrement pas gagner le moindre match cette saison.

Chose plus étonnante, l’ambiance aux Cavs ne serait pas bonne. Eux, qu’on avait l’habitude de voir sourire avant et même pendant les matchs, ont semble-t-il perdu leur joie de jouer. On se demanderait si Irving n’avait pas senti la crise arriver… Maintenant c’est à tout le monde de réagir aussi bien le coach que les joueurs parce qu’on les aime bien les Cavs mais va falloir commencer à apprendre à défendre plutôt que de connaître par cœur des chorées de handshakes… Pas vrai LeBron ?

handshake.jpg

RUBEN SAYADA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :