Amorti Non classé Tennis

Et si c’était l’année de La Poutre ?

« Del Potro est une légende ». Ce sont les mots de Nick Kyrgios après un match d’exhibition organisé à Buenos Aires entre l’Australien et Juan Martin del Potro. Une rencontre qui a vu s’imposer l’Argentin. Trop souvent absent à cause de ses blessures, le vainqueur de l’US Open 2009 remonte la pente doucement mais sûrement. 581ème il y a deux ans, le natif de Tandil est à la porte du top 10 aujourd’hui, à la 11ème place. Et si c’était l’année de Jean Martin de La Poutre ?

juan-martin-del-potro.jpg

Dans chaque sport, on connaît tous un joueur qui n’a jamais pu s’exprimer comme il le souhaitait à cause de ses blessures. On pense notamment à Yoann Gourcuff ou Abou Diaby en football. Mais que dire de Del Potro ? Après de multiples blessures au poignet qui l’ont éloigné des terrains pendant trop longtemps, l’Argentin remonte la pente depuis deux ans et montre encore une fois l’étendue de son talent.. Une médaille d’argent héroïque aux JO en 2016, une victoire en Coupe Davis puis une demi-finale l’an passé à l’US Open. Bref, La Poutre n’a que 29 ans et peut encore tutoyer les sommets. Ses blessures sont maintenant derrière lui.

Cette saison, il va bénéficier d’une préparation pleine. L’an passé, il avait dû faire une croix sur l’Open d’Australie pour se préserver. Sa dernière année laisse envisager de très bonnes choses. Lui qui n’a plus de revers depuis ses blessures au poignet, il commence petit à petit à retrouver ses sensations avec ce coup ce qui lui permet de jouer beaucoup plus long. À noter que Del Potro est arrivé en finale des Jeux Olympiques avec son seul coup droit pour se défendre en fond de court. Mais quel coup droit ! Sûrement le plus puissant du circuit, sans aucun doute. Avec un revers ajouté à sa panoplie déjà très complète, le vainqueur de la Coupe Davis 2016 sera encore plus redoutable.

23bbd.jpg

Avec les retours à la compétition de Murray, Djokovic, Nishikori ou encore Raonic, Del Potro pourra progresser dans l’ombre médiatique. Ce qui n’est pas pour lui déplaire. Il sera beaucoup moins attendu que le Britannique et le Serbe qui feront leur retour en Australie. Et avec le public avec lui. Qui n’admire pas Juan Martin Del Potro ? Le champion exemplaire qui a su se relever de toutes ses péripéties. En larmes, il avait quitté le Central de Flushing Meadows en 2016, acclamé par le public après sa défaite face à Stan Wawrinka, ou encore ces scènes de liesse avec le public sud-américain après sa victoire face à Rafael Nadal à Rio. C’est avec un mental comme cela qu’on peut gravir des montagnes. Un mental qu’on lui retrouve évidemment en match. Comme ce 4 septembre 2017 à l’US Open face à l’Autrichien Dominic Thiem alors qu’il était mené deux sets à un, 5-3 et deux balles de match pour le joueur de 24 ans. Ce genre de rencontres que Del Potro arrive à renverser. Mais sommes-nous vraiment étonnés ? Pas complètement.

« Oui c’est une légende, c’est un vainqueur de Grand Chelem dans une période de forte concurrence, il a beaucoup fait pour le jeu et notre sport » Nick Kyrgios a vu juste. Et pour le jeu et notre sport, on souhaite à Jean Martin de la Poutre une fin de carrière digne du champion qu’il est. Et une année 2018 exceptionnelle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s