Football Non classé

Marek per sempre

Auteur de son 115ème but avec Naples ce week-end face au Torino, Marek Hamsik a rejoint Diego Maradona en tête du classement des buteurs de Naples. Rien n’empêchera le slovaque de devenir le meilleur buteur de l’histoire de son club, 11 ans après l’avoir rejoint. Comme un symbole. 

Qui de mieux qu’Hamsik lui-même pour vous décrire l’importance du football à Naples ? Voici un extrait de sa lettre adressée aux tifosis, à l’occasion de ses dix ans au club : « À Naples, le football est comme une religion, dont le San Paolo est l’église. Le Napoli est le seul club de majeur de la région, et les napolitains en font partis intégrante. Le football c’est la chose à laquelle ils pensent lorsqu’ils se réveillent, c’est ce dont ils parlent toute la journée, et c’est ce dont ils rêvent la nuit. Parfois, c’est comme si le football est la seule chose qui compte pour eux ».

Ces mêmes napolitains qui, un an plus tard, décideront de rendre hommage à Hamsik. Et comme chez les azzuris on aime faire les choses en grand… 

DDzts8hXkAArdxw.jpg

Il laissera une trace indélébile dans les coeurs et sur les murs des tifosis. Marquer l’histoire d’un club comme le Napoli n’est pas anodin. Dans la culture populaire italienne, la trahison est bannie, la fidélité est un pilier. Nombreux furent les clubs européens qui ont tenté d’attirer le slovaque. En vain. Naples est sa famille, le San Paolo est son jardin. Et en plus d’avoir convaincu ses supporters, Marek a convaincu sur le terrain. 

Hamsik débarque en 2007 avec un certain Ezequiel Lavezzi. Très vite au-dessus du lot, Marekiaro et Pocho impressionnent dans un effectif assez faible. Edinson Cavani les rejoint en 2010, pour former un trio complice et performant. En 2013, les deux sud-américains rallient le Paris Saint Germain. Les joueurs partent, Hamsik reste. Les départs de Lavezzi et Cavani coïncident avec les arrivées d’Higuain, Mertens et Calléjon. Pierre angulaire de ce quatuor offensif, Hamsik porte le Napoli sur le podium de la Série A. Fin 2016, bis repetita, Higuain trahit le Napoli et signe à la Juve. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les napolitains ne l’oublieront jamais.

SyTHsxh2l_720x0.jpg

Du papier toilettes à l’éffigie de Pipita

115 buts en 10 saisons et demi, la performance est belle pour un milieu de terrain. Sans être époustouflant en termes de chiffres, ce record est avant tout symbolique. Adopté par tout un peuple, Marek Hamsik est devenu une légende de ce club. Au détriment d’une ligue des champions qu’il aura du mal à s’octroyer, le respect acquis par le slovaque auprès de ses supporters est une source d’inspiration.

 « Le football est une part importante de moi, et pouvoir jouer pendant 10 ans dans un club comme celui-ci est un grand honneur. Mais la raison pour laquelle je reste ici dépasse le cadre du football. À Naples, je fais partie d’une communauté – d’une famille – qui occupe une place toute particulière dans mon cœur. L’argent et les titres sont secondaires pour moi. Je dois ressentir quelque chose de particulier au fond de moi. Et Naples m’a donné cela, et pour ça je vous en serais toujours reconnaissant. Je vous remercie pour tout. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :