Football

Avant Cavani, retour sur trois buteurs qui ont patienté pour un record

Edinson Cavani a connu un mois de janvier difficile. Entre son retour tardif de vacances, son manque d'efficacité et ses présupposés soucis avec Neymar, l'Uruguayen peine à dépasser les 156 buts de Zlatan Ibrahimovic avec le club de la capitale. S'il y parvient aujourd'hui, il sera seul meilleur buteur de l'histoire du Paris SG. Retour sur trois buteurs qui ont tardé à battre un record, pour différentes raisons.

Pelé et son 1000ème but

pele_10.jpg

Ici, on ne va pas parler d’un record mais plutôt d’un exploit personnel. En octobre 1969, la presse brésilienne s’accorde pour dire que Pelé a inscrit 995 buts en carrière. Le compte à rebours jusqu’au « Gol Mil » débute donc. Il lui suffit de trois matchs pour inscrire quatre buts, le Roi Pelé atteint alors les 999 unités.

L’excitation est forte au Brésil, tout le monde souhaite voir celui qui remportera une troisième Coupe du Monde quelques mois plus tard dépasser la barre des 1000 buts. De part son niveau et sa forme du moment, personne ne doute : Pelé va réussir son exploit sans aucune difficulté.

Le 16 novembre 1969, le Santos de Pelé affronte Salvador de Bahia dont la défense se met en tête de réussir son propre miracle : retarder Pelé dans sa course aux 1000 buts. Ce jour-là, Pelé se confronte à des défenseurs agressifs et s’empêtre dans la nervosité et la maladresse. En fin de match, il a pourtant une belle occasion d’inscrire son but. Après avoir éliminé la défense adverse, il arme une frappe puissante qui atterrit… sur la barre transversale. Le ballon semble lui revenir dessus, mais un coéquipier lui passe devant et empêche Pelé d’inscrire son 1000ème but.

Les Brésiliens tentent de trouver du positif dans cette contre performance : le prochain match du Santos contre Vasco de Gama sera joué le 19 novembre au Maracana, l’occasion rêvée pour Pelé de rectifier le tir dans le plus beau stade du pays.

Devant 80 000 spectateurs, Pelé fait de son mieux. Il parvient à expédier quelques frappes repoussées tantôt par le gardien adverse, tantôt par la barre transversale. Encore elle.

Vasco ouvre même le score. Quelques minutes plus tard, un centre à l’intention de Pelé est repris par un défenseur de Vasco qui marque contre son camp, privant à nouveau Pelé de son 1000ème but.

Dans les dix dernières minutes de jeu, Pelé est lancé en profondeur. Il s’introduit dans la surface et y est fauché : penalty. Cette fois-ci, il n’a pas le droit à l’erreur. La foule se met à scander le nom de Pelé tandis qu’un joueur de Vasco de Gama piétine le point de penalty pour le déformer.

Pelé garde ses nerfs, s’élance et marque son 1000ème but. La foule exulte et envahit le terrain. Pendant vingt minutes, elle restera sur la pelouse pour célébrer Pelé. Le stade se videra même quand le match reprendra, celui-là venait de devenir insignifiant depuis que son enjeu principal s’était réalisé.

Klose égale puis dépasse Gerd Müller

1252243-27036318-2560-1440

Le 16 octobre 2012, Miroslav Klose inscrit contre la Suède ses 66ème et 67ème buts avec le maillot allemand. Plus qu’une unité et il égalera Gerd Müller. Victime de son âge et de quelques graves blessures (claquages et début de rupture de ligaments en février 2013), l’attaquant allemand devra attendre le 6 septembre 2013 et une rencontre contre l’Autriche pour inscrire son 68ème but et obtenir ainsi le statut de co-meilleur buteur de la Mannschaft. Il avait pourtant obtenu du temps de jeu durant quelques matchs avant ce 6 septembre 2013, laissant le peuple allemand croire qu’il obtiendrait ce statut plus tôt.

Le 10 septembre 2013, quatre jours plus tard, Klose est récompensé par une titularisation face aux Îles Féroé. La différence de niveau entre les deux sélections est si grande que l’occasion de devenir seul meilleur buteur de la sélection est gigantesque. Pourtant, Klose reste muet alors que l’Allemagne s’impose 3-0.

Une nouvelle période de disette s’amorce. Et comme l’Allemagne doit préparer son Mondial 2014 en intégrant de nouvelles figures, Klose a moins de temps de jeu. Quelques entrées en jeu, quelques petites titularisations… Quand pourra-t-il inscrire un 69ème but ? Pourra-t-il participer à la Coupe du Monde au Brésil ?

Retenu dans les groupes des Allemands qui s’envoleront pour les terres auriverdes, il remplace Thomas Müller à la 67ème minute de jeu pendant un match amical contre l’Arménie le 6 juin 2014. Dix minutes plus tard, il inscrit son fameux 69ème but sous les couleurs allemandes. Klose a remplacé un Müller pour en dépasser un autre !

Il réussira même à devenir quelques semaines plus tard le meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du Monde grâce au brillant parcours allemand durant l’édition 2014.

Rooney à Manchester United

nintchdbpict000296048319-e1485019497443.jpg

On termine par une histoire qui nous attristait tous il y a encore un an. Ce n’est un secret pour personne, Wayne Rooney et United ont connu une fin de relation difficile. Vieillissant, moins percutant, Wayne Rooney a eu beaucoup de mal à dépasser les 15 buts par saison sur ses trois dernières saisons avec les Red Devils.

Placé dans des positions reculées pour pallier à ses problèmes d’efficacité, la donne n’a pas changé lorsque José Mourinho est arrivé au poste d’entraîneur à l’été 2016. Le coach portugais avait pourtant rapidement clarifié son plan pour Rooney en déclarant qu’il ne le ferait « pas jouer en 8 ou en 6, mais seulement en 9 ou en 10 ».

Commençant l’exercice 2016-2017 avec 245 buts, les supporters mancuniens n’ont pas de doute quant à la capacité de leur buteur star à dépasser Sir Bobby Charlton et ses 249 buts. Et pourtant, Rooney va perdre sa place de titulaire et va se contenter de quelques apparitions. Notamment dans les matchs de coupe où José Mourinho n’hésite pas à faire tourner son effectif.

A la mi-saison, il n’est pas encore le meilleur buteur de l’histoire de United. Il manque de confiance et ne semble pas être le plus joyeux dans le vestiaire. Mais les supporters l’aiment toujours autant et le 22 janvier 2017, lors d’un match de championnat contre Stoke City, Wayne Rooney va leur rendre cet amour de la plus belle des manières. Pour son 250ème but, le buteur anglais va inscrire un coup-franc à son image : stratosphérique.

Wayne Rooney terminera la saison avec 8 buts et 253 au total pour Man U. Il retournera donc à Everton pour retrouver du temps de jeu… et le sourire. Un pari qui fonctionne depuis quelques mois, car si Everton a plus de difficultés que les saisons précédentes en championnat, Wayne Rooney marque à nouveau !

Impatience, nervosité, vieillesse, manque de confiance ou encore régression, nombreux sont les facteurs pour expliquer qu’un buteur hésite au moment décisif. Contre Montpellier ce samedi 27 janvier 2018, Edinson Cavani peut continuer d’écrire sa légende avec le Paris SG. Va-t-il réussir ? Une chose est certaine, c’est une histoire que les supporters pourront raconter au même titre que les précédentes…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s