Football

Messi en Papa

Encore et toujours lui. Hier soir, Lionel Messi a assuré la qualification du Barça pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, en proposant une nouvelle prestation XXL. Si Chelsea a été vaillant sur les deux matchs, le génie de « La Pulga » a eu raison des Blues.

Les joueurs d’Antonio Conte ont touché cinq fois les montants en 180 minutes et auraient dû se voir accorder un pénalty lorsque Piqué a retenu Marcos Alonso dans la surface. C’est évident, le score cumulé de 4-1 est flatteur pour les Catalans et les Anglais ont de quoi nourrir de profonds regrets. Mais quand bien même la réussite et la chance n’auraient pas fuit les Blues, en aurait-il été autrement, tant le réalisme froid du Barça fut chirurgical ?

29213899_1208848565915124_5983062990071529472_n.png29214747_1208848712581776_5779855146561306624_n.png

La question mérite d’être posée. Le génie de Messi est si bluffant que l’on pourrait presque imaginer que si Chelsea avait inscrit trois buts, l’argentin en aurait planté six.
On a rarement vu un Messi porter autant le Barça que cette année. L’équipe d’Ernesto Valverde ne semble pas imprenable, Messi l’est. Il sublime un jeu qui, il faut l’avouer, n’est plus aussi maitrisé que sous Guardiola, quand Iniesta et Xavi contrôlaient le milieu de terrain. Mais le Barça a su évoluer, se renouveler, après une année trouble l’an dernier, où la « remontada » avait été l’arbre cachant la forêt. D’ailleurs, cela faisait longtemps que Messi n’avait pas été aussi tranchant et décisif en phase finale de Ligue des Champions. Invisible contre l’Atlético Madrid en 2016 lors de l’élimination des siens, puis peu en vue face au PSG et à la Juventus l’an dernier.
Cette saison, le Barça fait preuve d’une efficacité redoutable, et Messi sublime ses coéquipiers, plus que jamais. Sa passe décisive pour Ousmane Dembélé est plus qu’une passe, c’est un cadeau pour le français qui revient tout juste à la compétition. L’ancien joueur du Borussia vit l’année la plus compliquée de sa jeune carrière, où les blessures à répétition peuvent vite faire perdre toute confiance à un si jeune joueur. Ce but devrait lui ôter bien des doutes.

Messi_Dembélé.jpg

Messi n’est plus seulement le leader technique de l’équipe. Il n’est plus uniquement le meilleur joueur du monde dans un des plus grands clubs du monde. À maintenant 30 ans, le quintuple ballon d’or assume totalement son rôle de papa au Barça.
Més que un jugador.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s