Appel/Contre Appel Football

Marseille – Atletico : une finale vue de l’intérieur

C'est le récit d'un pélerinage. Trois fans inconditionnés de l'Olympique de Marseille, vivant dans le 92, sont descendus à Lyon pour la finale de l'Europa League, mercredi soir dernier. Malgré la défaite, ils garderont un souvenir indélébile de ce déplacement. L'un d'entre eux a répondu à nos questions. 

Comment avez-vous réussi à vous procurer des places ?

On a trouvé les places sur Twitter, avant l’ouverture de la billetterie pour les supporters marseillais. On a cherché du coté des clubs éliminés en demi-finale (Arsenal et Salzbourg, donc). Un supporter d’Arsenal nous en a vendu trois, 170 euros chacune. On s’en sort super bien, parce qu’une fois ces places mises en vente sur la billetterie de l’OM, elles valaient plus de 1 000 euros

Vous n’aviez pas peur qu’elles soient fausses ?

Il y avait un risque, mais le mec avait l’air clean. Je t’avoue que le jour du match, on avait chaud de se faire recaler à l’entrée du stade. Quand on a passé les portiques, on a célébré ça comme un but.

32944438_10216444740302005_5657455265889386496_n.jpg

Le jour du match, il y avait un peu d’ambiance dans la ville, ou tout se passait autour du stade ?

Dans Lyon, c’était pas la folie. Je crois qu’il y avait quelques animations autour de la place Bellecour, mais rien de dingue. On a croisé beaucoup de Madrilènes. Les Marseillais, eux, avaient pour consigne de se rendre directement au Parc OL. On savait qu’il y avait un match, mais la ville n’était pas transcendée.

D’ailleurs, bonne ambiance avec les supporters de l’Atletico ?

Franchement, ouais. On prenait des photos avec eux, on leur passait un peu de pastis, eux nous filaient de la bière. On rigolait avec eux en espagnol,  même si c’était pas simple. Mais tout ça, c’était aux alentours du stade. Une fois dedans,  gros échanges de doigts, insultes et bras d’honneur.

Le dispositif mis en place par les flics empêchait tout débordement devant le stade. Mais même eux étaient cool. C’était vraiment une bonne ambiance de finale européenne.

32876002_10216444740021998_2073909075808092160_n.jpg

Parle nous un peu de l’ambiance dans le stade.

On est rentré dans le stade à l’ouverture des portes, vers 17h45. On était en latéral, en face de la tribune de presse et à droite du virage madrilène. Les latérales étaient remplies de Marseillais. A l’échauffement, ça a commencé à faire du bruit. Les chants olympiens étaient repris par les autres tribunes, et les supporters de l’Atletico reprenaient leurs trois chants assez puissants.

Avant le coup d’envoi, le show de l’UEFA avec les deux DJ’s était sympa.

Et sur l’entrée des joueurs, énorme bordel. Gros craquage coté marseillais, tifo coté Atletico. On était vraiment sur une belle ambiance, ça chantait fort. Sur la frappe de Germain, j’ai cru que le stade allait s’ouvrir en deux.

Le but de Griezmann a un peu refroidi tout le monde, jusqu’à la mi-temps. À la pause, on s’est rapproché du virage marseillais, sans avoir de problèmes avec la sécurité.

On se prend le deuxième but assez vite, mais foutu pour foutu, on chante. C’était une finale, on ne pouvait pas se permettre d’être mauvais en tribunes. On tient un bon rythme en virage sur toute la mi-temps, à l’inverse des latérales qui ne nous suivent plus. La tete de Mitroglou a remis le feu au stade. Sur les 10 dernières minutes, gros bordel. Ca craque je ne sais combien de fumigènes, ça allume des pétards. On calcule à peine le but de Gabi. Puis arrive la remise du trophée, on applaudit nos joueurs et on rentre.

32767686_10216444740622013_9123479459851141120_n.jpg

T’en veux à Germain ?

Je suis à chaud, deux jours après le match, évidemment que je lui en veux encore. J’en veux aussi à Garcia de l’avoir aligné aux dépens de Mitroglou. Par ailleurs, je ne comprends toujours pas la sortie d’Ocampos. Et la frappe de Njie… Mais globalement, j’aime beaucoup cette équipe, peut-etre plus que celle de Bielsa. Ce serait très dur de les blamer après les émotions qu’ils nous ont fait vivre. Des vrais guerriers sur le terrain. Je pense qu’Ocampos a conquis le coeur de nombreux fans de l’OM.

Et le premier but, il est pour Zambo ou Mandanda ? 

Definitivement pour Zambo. Gabi réagit non pas sur la passe de Mandanda mais sur le controle raté de Zambo. C’est lui qui se chie. C’est dommage, parce qu’à coté de ça, c’est l’un des meilleurs marseillais sur le terrain.

un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s