Appel/Contre Appel Football

France 2018 : L’étoile des 90’

L’Equipe de France vient de broder sur sa tunique bleue la deuxième étoile de son Histoire. L’étoile d’une génération pour laquelle 98 représente l’année des premiers pas, des premières dents, parfois même de la naissance. 2018, c’est la Coupe du Monde remportée et célébrée par les jeunes des 90’s. Un jeune homme de 19 ans propulse le ballon du 4-1 au fond des cages de Subasic, un autre escalade un lampadaire sur le Champs de Mars. 

« Papa, tu faisais quoi toi, le 12 Juillet 1998 ? » « C’était comment France-Brésil ? » «T’étais sur les champs, toi aussi ? » 

« 1998 », pour toute une génération, c’est une belle histoire, de belles images, et une jolie chanson énumérant trois chiffres et un zéro. C’était surtout, jusqu’à dimanche soir, une immense frustration. Celle d’être né trop tard pour pouvoir vivre les jours de fêtes qui avaient suivi le premier titre mondial des Bleus. C’est aussi une histoire de coup de boule. Pour la génération des anciens, « coup de boule de Zidane » signifie titre suprême face au Brésil. Pour les jeunes de 20 ans, c’est synonyme de France-Italie et de tristesse infinie aux blessures éternelles. Ces plaies jamais refermées depuis, et un peu plus béantes après la défaite en finale de l’Euro 2016, ont cicatrisées comme par magie aux alentours de 19h, dimanche dernier.

Cette victoire est d’autant plus belle qu’il est naturel pour de jeunes adultes de s’identifier à cette équipe ; la plus jeune du tournoi, avec une moyenne d’âge qui avoisine les 26 ans. Sur les 23 joueurs sélectionnés par Didier Deschamps, 17 sont nés après 1990. Tous avaient à coeur de ramener cette coupe, et de continuer d’écrire cette histoire sans fin du football français. Et comme il faut un fil conducteur entre chaque chapitres, on se rappellera que c’est DD, capitaine de l’équipe de 98 qui nous a offert ce second sacre. Le football français doit ses plus belles heures à cet homme, à son monumental palmarès. Souvent critiqué pour ses choix de stratégies et de sélection, le basque a offert un récital tactique à chacun de ses adversaires. Pour notre plus grand bonheur, le catenacio à la française est né, vive la France ! 

France v Croatia - 2018 FIFA World Cup Russia Final
MOSCOW, RUSSIA – JULY 15: Head coach Didier Deschamps of France celebrates with his team after winning during the 2018 FIFA World Cup Russia Final between France and Croatia at Luzhniki Stadium on July 15, 2018 in Moscow, Russia. (Photo by Koji Watanabe/Getty Images)

Cette équipe, cette génération à désormais son récit, sa page noircie. Lorsqu’on commémorera les 30 ans de France 98, il faudra désormais y ajouter les 10 ans de France 2018. Deux fois plus de souvenirs, deux fois plus d’étoiles dans nos yeux. Deux fois plus d’Histoire. 

Merci. 

France v Croatia - 2018 FIFA World Cup Russia Final
MOSCOW, RUSSIA – JULY 15: France goalkeeper Hugo Lloris lifts the trophy during the 2018 FIFA World Cup Russia Final between France and Croatia at Luzhniki Stadium on July 15, 2018 in Moscow, Russia. (Photo by Ian MacNicol/Getty Images)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s