Football

Balotelli à l’OM : les trois scénarios les plus probables

C’est officiel depuis cet après midi, Mario Balotelli est un joueur de l’Olympique de Marseille. L’interrogation porte cependant sur le type de contrat sur lequel les deux parties sont tombées d’accord… un CDD de 6 mois. Si l’OM tient enfin son Grantatakan (après 2 ans et demi de « Champions Project »), le club phocéen pourrait rapidement laisser filer Super Mario vers de lointaines contrées… à moins qu’il ne s’agisse d’un coup de poker parfait.
Alors, flop, coup d’éclat éphémère ou idée brillante ? Voici les 3 issues possibles à la signature de Balotelli à l’OM.

Premier scénario : la catastrophe prévisible.

Blacklisté par Patrick Vieira à Nice, car désintéressé du rectangle vert depuis six mois, Balotelli vient terminer sa saison sur la Cannebière, en attendant qu’un plus grand club européen lui fasse signe. Pour cela, il doit rayonner au Stade Vélodrome. Mais Rudi Garcia ne jure pas seulement par Super Mario et compte bien le faire travailler comme tout autre joueur. De plus, il ne s’est pas entraîné depuis sept semaines et n’est pas en grande forme. L’attaquant met un mois à démarrer un match comme titulaire. Sur la lancée de sa première moitié de saison à Nice, il reste muet devant le but. Et cela pendant 180 minutes consécutives. Rudi Garcia décide alors de piquer à l’égo sa nouvelle recrue et titularise Kostas Mitroglou au match suivant, à domicile contre… l’OGC Nice. Terrible erreur. L’ancien aiglon entre en jeu à la 60 ème minute et écope d’un carton rouge deux minutes plus tard. Il sort du terrain en insultant son nouvel entraîneur. On ne le reverra plus sous la tunique Bleue et Blanche. Il passera les quatre derniers mois de son contrat au frais, dans le carré VIP du Bazar Club, et pourra même s’essayer aux feux d’artifices le 14 juillet sur le Vieux Port.

Je vous l’accorde, ce scénario semble un poil tiré par les cheveux. Quoi que… lorsque l’on connait le panel de frasques qui suivent Super Mario depuis le début de sa carrière, on peut se permettre d’extrapoler. Bien entendu, on ne souhaite pas un tel flop et chacun préférera sans doute l’un des deux scénarios suivant.

Second scénario : le rebond. 

Conscient qu’à 28 ans, il entre dans la fleur de l’âge pour un sportif, Mario Balotelli compte bien se relancer à l’Olympique de Marseille. Trop juste pour disputer la rencontre contre Lille, programmée deux jours après son arrivée à la Commanderie, l’ancien milanais est présent tout sourire dans les travées du Stade Vélodrome.

Capture d’écran 2019-01-23 à 18.33.22.png

Il assiste à une jolie prestation de ses nouveaux coéquipiers, qui concèdent le match nul dans les dernières minutes face au dauphin du PSG. Un match prometteur pour la suite du championnat. Le week end suivant, il entre en jeu contre Reims dans un 4-2-3-1 et se montre décisif sur une déviation de la tête dans les pieds de Florian Thauvin qui cèle la victoire marseillaise. 2-0 pour l’OM qui remonte au classement. Au fil des matchs, le numéro 9 enchaine les bonnes performances. Il inscrit 8 buts et offre 2 autres passes décisives à ses coéquipiers dans cette deuxième partie de saison. Il permet à l’OM d’accrocher une place européenne. Le club phocéen aurait même pu rêver de LDC sans cette nouvelle désillusion à domicile contre l’OL, lors de l’avant dernière journée. Comme un goût de déjà-vu. La défense olympienne a une nouvelle fois coûté très chère aux marseillais.

Auteur d’une belle deuxième partie de saison, et arrivé à la fin de son contrat, Mario Balotelli s’envole pour le Napoli, qui va lui permettre de retrouver la plus belle des compétitions européennes, la Ligue des Champions.

N**** des mères c’est le (troisième) scénario :

Balotelli et l’OM, ça claque. C’est indéniable. Supporters et observateurs s’accordent tous à dire que la folie charismatique de la star italienne mélangée à la fureur des virages marseillais produiront un cocktail explosif. En d’autres mots, ça passe ou ça casse, pas de juste milieu. Ainsi, Super Mario pourrait très bien se faire prendre en grippe par les groupes de supporters.

Mais il pourrait aussi écrire une très belle histoire, sur une nouvelle page du livre de sa carrière, déjà extrêmement épais.

Dans cette hypothèse, l’ex-citizen débute sous les couleurs olympienne en tant que titulaire à domicile contre les Girondins, en match reporté de la 18 ème journée. Déterminé à devenir à nouveau ce buteur hors pair qu’il peut être, il démarre son aventure marseillaise sur les meilleures bases possibles. Un but sur penalty en première période pour se mettre en confiance, puis une tête rageuse à bout portant en seconde, et voilà Super Mario qui inscrit un doublé pour sa première dans un Stade Vélodrome à guichet fermé, venu assister aux débuts de sa star. Marseille l’emporte.

20180411_1_7_1_1_0_obj17248709_1.jpg

Les deux semaines suivantes sont plus délicates pour Super Mario qui n’avait plus joué depuis presque deux mois. Mais les supporters ont été conquis et le poussent. Il renoue avec le chemin des filets face à Rennes lors de la 26 ème journée. La suite est exceptionnelle. Transcendé à domicile par la ferveur du Vélodrome, ainsi qu’en déplacement, Balotelli claque pas moins de 12 buts d’ici la fin du championnat. L’Olympique de Marseille remporte sa « finale » pour la troisième place face à Lyon, lors de la 37 ème journée grâce à un but de son nouvel attaquant. La pièce qui lui manquait pour passer un cap. L’OM finit 3ème de l’exercice 2018-19 et peut enfin rêver de Ligue des Champions.

Conquis par le public marseillais, et heureux de renouer avec la C1 en cas d’issue positive lors des barrages, Balotelli prolonge d’un an son aventure marseillaise.

Cette après midi, lors de sa présentation aux médias, le Président Eyraud n’a d’ailleurs pas exclu l’hypothèse de voir Mario Balotelli prolonger à l’issu de son contrat.

Capture d’écran 2019-01-23 à 17.57.55.png

Dans ce scénario, le choix de l’italien est bien sur dépendant du fait que peu de grands clubs se risqueront à signer un joueur toujours aussi contesté.

Mais Super Mario a semble-t-il trouvé un club aussi fou et imprévisible que lui. Une belle histoire d’amour peut enfin s’écrire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :