Appel/Contre Appel Football

La Pulga sauve le Barça

Pour le compte de la 25e journée de Liga, le leader Barcelone se déplaçait à Sanchez Pizjuan. Les catalans ont eu du mal à trouver la faille face à de vaillants andalous. Alors que les barcelonais étaient en peine, Lionel Messi les a libéré d’un majestueux triplé.

La rencontre a failli tourner au cauchemar pour Barcelone. Dès le début du match, les catalans sont mis en difficulté avec un but de Jesus Navas à la 22ème minute. Les attaques rapides du FC Séville ont transpercé la défense catalane avec un Ben Yedder des grands jours. Passeur décisif sur le premier but, il a véritablement porté son équipe tout le long de la rencontre.

De son coté, le FC Barcelone ne trouve pas la solution et doit s’en remettre à son génie argentin. 26ème minute, Rakitic se retrouve seul sur le côté gauche et centre dans la surface, le ballon est repris d’une volée extraordinaire de Lionel Messi. 1-1.

Ce « golazo » ne remet pas les catalans sur les rails et Séville va en profiter pour inscrire un deuxième but juste avant la pause. Il est inscrit par le défenseur argentin Mercado qui trompe Ter Stegen après un joli mouvement collectif.

Mais c’est la deuxième mi-temps qui va tout bouleverser, Messi décide de prendre les choses en main et va inscrire deux buts somptueux (67e et 85e). Séville met un pied à terre avant de voir Suarez lober le gardien (90e) et donner la victoire pour de bon à son club (4-2).

Un FC Barcelone en difficulté

C’est dans la douleur que les blaugranas sont allés chercher les 3 points si important dans la course au titre. Cela se traduit notamment par la méforme de Luis Suarez, certes buteur, mais qui peine à retrouver son meilleur niveau. On peut citer Coutinho qui n’est point à l’aise dans ce système. Le talent brésilien ne se projette que très peu vers l’avant et ne percute pas assez pour déstabiliser la défense adverse. La rentrée de Dembélé en seconde période à apporté de la vitesse mais n’a jamais été réellement décisive.

Les catalans s’en remettent trop souvent à son messie qui ne pourra pas les sauver éternellement. On peut prendre comme exemple les trois dernières campagnes européennes du FC Barcelone qui se sont arrêtées prématurément.

Cependant, il faut saluer le bon retour d’Umtiti dans le XI barcelonais. Malgré les deux buts encaissés, il a prouvé que c’était un véritable patron dans cette défense qui peut parfois se montrer fragile.

Jonas DENIS

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :