Basket

Quelle saison pour la nouvelle cuvée de rookies ?

Ce vendredi 18 octobre se termine la pré-saison. Ce sont les derniers matchs pour se régler mais c’est également l’occasion pour les Rookies de fouler pour la première fois les parquets de NBA. L’occasion également de rêver sur leur saison à venir. Entre performances all-time et déceptions : tour d’horizon des 10 premiers choix de la Draft.

N°1 : Zion Williamson

Depuis 2016, et son arrivée au lycée, Zion fait fantasmer tous les suiveurs NBA. L’année dernière, il a dominé avec Duke la saison NCAA en tournant à 22,6 points et 8,9 rebonds. Et les 4 matchs de pré-saison ont confirmé tout son potentiel. Le natif de Caroline du Nord a augmenté ses statistiques, avec une moyenne de 23,3 points. 

Notre prévision folle pour sa saison : Il sera All-Star en février, et en course pour le titre de MVP. Il tournera à plus de 25 points par match. 

(Photo from USA Today)

N°2 : Ja Morant

Passé sous les radars des grosses universités, le meneur de Murray State a tourné à plus de 24,5 points et 10 passes l’année passée. En pré-saison, il a scoré avec difficulté mais a gardé son sens de la passe (7,7 passes de moyenne).

Notre prévision folle pour sa saison : Il sera meilleur passeur de la Ligue dès sa première saison, à plus de 11 passes par match. 

N°3 : RJ Barrett

Le Canadien, sera l’attraction des New York Knicks cette saison. Ce scoreur boulimique, 22,6 points/match dans son université de Duke, sera attendu comme lors de la pré-saison où il a inscrit presque 15 points de moyenne.

Notre prévision folle pour sa saison : 20 points de moyenne et coqueluche du Madison Square Garden dès Noël.

Photo by: Sporting News 

N°4 : De’Andre Hunter

Le natif de Philadelphie devrait réaliser une saison pleine, dans la lignée de sa saison complète à Virginia (15,2 points). Il est sûrement le meilleur défenseur de sa Draft, même si sa pré-saison à 10,2 points laisse quelques regrets, notamment offensivement.

Notre prévision folle pour sa saison : Il devient un verrou défensif et trouve sa place dans la All-NBA Défensive First Team.

N°5 : Darius Garland

Le meneur scoreur arrive à Cleveland après une saison quasi-blanche (5 matchs). Avec sa palette offensive très large, il est attendu comme l’un des meilleurs meneurs dans le futur. Sa pré-saison (9 points) n’a pas tellement rassuré les observateurs.

Notre prévision folle pour sa saison : une nouvelle saison blanche après une blessure au pied au bout d’une semaine.

N°6 : Jarrett Culver

Excellent des 2 côtés du terrain, le poste 2 des Wolves qui tournait à 18,5 points à Texas Tech a confirmé lors de sa pré-saison ses capacités au scoring (12,4 points en 24 min) et a rassuré en défense. 

Notre prévision folle pour sa saison : il devient le lieutenant n°1 de Karl-Anthony Towns à Minnesota et tourne à 20 points de moyenne.

(Photo by Brian Rothmuller/Icon Sportswire)

N°7 : Coby White

Le joueur le plus rapide de sa Draft, sans hésitation. Le dragster drafté par Chicago a inscrit plus de 16 points par match lors de sa dernière année à l’université. En pré-saison, il a confirmé avec quasi 20 points et 4 rebonds en 26 min.

Notre prévision folle pour sa saison : Il emmène Chicago en playoffs avec l’aide de LaVine tout en inscrivant une vingtaine de points par match.

N°8 : Jaxson Hayes

Un pivot défensif moderne, sur-athlétique et à l’aise au contre. L’an passé, il tournait à 10 points et 2,2 contres en 23 min. À voir s’il s’adapte à la NBA, des difficultés ayant été aperçues lors de la pré-saison (2,7 points en 10 min). 

Notre prévision folle pour sa saison : Il devient titulaire à côté de Zion à New Orleans et meilleur contreur de la ligue

N°9 : Rui Hachimura

Pour sa 3e saison en NCAA, le Japonais a inscrit 19,7 points de moyenne en 30 min, tout ça accompagné de 6,5 rebonds. Drafté à Washington, le poste 3/4, puissant athlétiquement, a confirmé en pré-saison avec 11 points et 7,7 rebonds. 

Notre prévision folle pour sa saison : Il va se noyer dans la capitale.

N°10 : Cam Reddish

Le 3e larron de Duke, drafté par Atlanta pour rejoindre cette équipe ambitieuse. Après une saison à 13 points en moyenne, il a tout pour être un ailier polyvalent en NBA, vu son niveau d’aisance dans le jeu. Une pré-saison faible (6,5 points en 17,5 min) mais des bases de jeu solides pour le natif de Pennsylvanie.

Notre prévision folle pour sa saison : Il devient le leader défensif des Hawks et tête d’affiche de la génération Young/Collins

La surprise : Jordan Poole

28e choix de la Draft 2019, l’arrière-scoreur tourne à 14,5 points de moyenne en pré-saison au sein des Warriors. En l’absence de Klay Thompson, il pourrait trouver sa place dans la rotation des triples Champions NBA lors des 5 dernières années.

(Photo by Gregory Shamus/Getty Images)

Paul Lalevee

(crédit photo de couverture : draftacademyonline.com)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :