Rugby Top 14

Stade Français: comment faire pour se maintenir ?

Le Stade Français est un grand du Top 14. Avec ses 14 boucliers de Brennus c’est le deuxième club le plus titré du rugby français. Pourtant, cette saison la Pink Army est lanterne rouge du championnat. Alors comment les parisiens vont-ils se sauver ? En 3 étapes.

S’inspirer des motifs de satisfactions

Le club dispose d’un staff novice après la démission de Heyneke Meyer. Les entraîneurs, Julien Arias et Laurent Sempéré, des anciennes gloires du club, sont dans leur première saison en tant que coachs. Depuis leur nomination, le club a eu de meilleurs résultats mais stagne toujours dans le fond du classement. Ils ont perdu un match contre l’ASM, fait match nul contre Montpellier et battu Toulouse (actuel champion de France) et Pau. Lors de ces matchs, le club de la capitale a convaincu dans la manière. La victoire contre le Stade Toulousain est un premier pas dans l’objectif du maintien: une stratégie défensive claire et une attaque menée par les leaders ont permis la victoire de la Pink Army. C’est sur ces points que doivent s’appuyer Arias et Sempéré pour éviter une relégation en Pro D2 catastrophique.

Les parisiens vainqueurs du Stade Toulousain en début d’année (crédit: Icon Sport)

S’appuyer sur les valeurs sûres…

Le club doit aussi s’appuyer sur ses leaders: Macalou et Fickou sont les deux hommes en forme de l’équipe. Le premier se démultiplie lors des matchs de Paris, autant en touche que pour aller marquer les essais; il est l’homme le plus tranchant du Stade. Le cas du centre international français est particulier. Le passage sous la direction de Heyneke Meyer l’a fait passer dans une autre dimension. Aujourd’hui, Fickou utilise pleinement son potentiel et s’impose comme le leader de la défense. Son statut de titulaire indiscutable avec le XV de France l’oblige à prendre ses responsabilité en club.

Macalou, le bulldozer du Stade Français (crédit:Photo Thomas SAMSON / AFP)

… et faire jouer les jeunes

Enfin, le club parisien doit s’appuyer sur sa jeunesse. L’exemple parfait est Joris Segonds. Le jeune demi d’ouverture a confirmé son potentiel lorsque Nicolas Sanchez, le 10 titulaire, n’était pas en forme, chose récurrente lors des derniers matchs. L’ancien Aurillacois est un maître à jouer et un bon buteur. Cela fait de lui un remplaçant de choix et un jeune avec un grand potentiel. Le club champion de France 2017 devra se reposer sur ce genre de jeunes joueurs cette saison pour le maintien mais aussi lors des prochaines saison si la place dans l’élite est sauvée. D’autant plus qu’il sera difficile pour le Stade de conserver ses meilleurs éléments à l’issue d’une nouvelle saison blanche.

Le Stade Français doit et va se maintenir. Les supporteurs ne sont plus complètement derrière l’équipe mais on a pu le voir avec le match contre Toulouse: si les Stadistes se remettent à bien jouer, le Virage des Dieux répondra présent. Il reste 12 matchs et 3 points de retard sur la 12ème place. Il y a urgence, et ça commence ce samedi contre La Rochelle à la maison.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :