Football Non classé

Neymar, la dernière chance

Le Paris Saint-Germain joue son 8e de finale retour de la Ligue des champions mercredi dans un Parc des Princes vide. Face à Dortmund, Neymar a l’occasion de mener les siens vers une qualification en quart de finale. Ou de définitivement acter son transfert au PSG comme l’un des plus gros fiascos du football moderne.

La stat’ peut paraitre absurde mais elle est pourtant bien réelle. Pour la première fois depuis qu’il a signé à Paris, Neymar va disputer un 8e de finale retour de la Ligue des champions. Recruté pour 222 millions d’euros à l’été 2017 dans l’optique de faire passer un cap au club parisien, le Brésilien n’a pour l’instant jamais été présent dans les rencontres les matches couperets du PSG.

Même sous 3 grammes, Neymar reste Neymar

Mais cette fois-ci, sa cheville n’a pas lâché. Neymar sera bien là. Peut-être pas dans la meilleure forme de sa vie, mais quand même. Au match aller, malgré un manque de rythme évident et quelques kilos en trop, le Brésilien a marqué un but à l’extérieur capital. Une semaine avant le match retour, le Brésilien était aligné contre Lyon en demi-finale de la Coupe de France. Physiquement, Neymar ne semblait vraiment, vraiment pas au point. Et pourtant… Un but, une passe décisive et un ou deux éclairs de génie dont lui seul a le secret.

Cela résume un peu l’histoire de Neymar au PSG : celle d’un joueur qui, par ses sorties médiatiques, son hygiène de vie discutable, ses blessures et ses déboires extra-sportives nous fait parfois oublier à quel point il est fort. Et peut-on vraiment reprocher aux suiveurs et supporters du club parisien de remettre en cause le professionnalisme du Brésilien quand on voit sa transformation physique en l’espace de deux ans et demi ? Evidemment que non. Mais parfois, souvent même, par ses éclairs de génie et ses inspirations, Neymar nous ramène à la raison.

SKIHEFFA6LLTQIEEEDZWOB5S3A.jpg

De toute façon, Neymar n’a plus le choix

Sauf blessure de dernière minute ou coup de folie injustifiable de Thomas Tuchel, le Brésilien sera sur la pelouse contre Dortmund. Avec une lourde responsabilité sur les épaules : celle d’être le fer de lance, le maître à jouer, le facteur X de ce 8e de finale retour afin de qualifier le PSG. Mais c’est pour ce genre de match que Neymar a été recruté. Et le numéro 10 aime ces rencontres à enjeux et l’a déjà prouvé par le passé.

La dernière fois que le PSG s’est retrouvé dos au mur en Ligue des champions, c’était la saison passée, au moment de recevoir Liverpool lors des phases de groupe. Et on se souvient parfaitement de la masterclass de Neymar ce soir-là. C’est d’ailleurs, sans grand débat possible, son meilleur match sous la tunique parisienne. Mercredi, le Brésilien serait bien inspiré de réitérer ce genre de prestation. De toute façon, il n’a plus vraiment le choix.

D4GDRS4LLUZDWGO4IH6DLTVOYQ.jpg

En cas d’élimination face à Dortmund, le Paris Saint-Germain serait éliminé dès les 8es de finale de la Ligue des champions pour la 4e année consécutive. Et le constat serait sans appel : Neymar n’a pas fait passer de cap au club de la capitale. Son transfert s’inscrirait alors dans la liste des plus gros flops de l’histoire. Mais tout cela est, aujourd’hui, écrit au conditionnel. Neymar a la possibilité, mercredi, d’emmener les siens vers les quarts et d’entamer la reconquête européenne du PSG. Ce serait, après tout, le début du #cheminduroi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :