Appel/Contre Appel Articles/Top 5 Football

Ces petites nations qui ont joué dans les plus grands rendez-vous

Tous les quatre ans, en Coupe du Monde ou à l’Euro, c’est la même musique. On assiste à des matchs et à des scénarios inoubliables avec ses cadors, ses outsiders et ses retournements de situation. Mais il y a un élément à ne pas oublier, ce sont évidemment les « petites équipes », parfois même minuscules. Qu’elles créent la surprise, grâce à de jolis parcours, ou qu’elles soient de véritables touristes ou souffre-douleurs, elles sont toujours plusieurs à découvrir le haut niveau, souvent pour la première fois. Passage en revue de quelques « minis » équipes qui se sont frottées aux plus grandes, avec plus ou moins de réussite.            


Trinité et Tobago – Coupe du Monde 2006 – Un tour et puis s’en va

Savez-vous placer Trinité et Tobago sur une carte ? Cette île des Caraïbes, au large du Venezuela, s’est qualifiée pour sa première Coupe du Monde en novembre 2005, après une victoire contre Bahreïn (1-0). Six mois plus tard, en Allemagne, la petite équipe du Pacifique découvre enfin la compétition reine du football. Elle tombe dans le groupe de l’Angleterre, de la Suède et du Paraguay. Emmenés par son capitaine vedette Dwight Yorke, ancien joueur de Manchester United, en pré-retraite à Sydney, les Caribéens tiennent bons pour leur premier match contre la Suède (0-0) ! Rapidement, leurs espoirs disparaîtront : d’abord contre l’Angleterre (0-2), puis contre le Paraguay (0-2). Les partenaires de Dwight Yorke n’y pourront rien et quitteront la compétition dès le premier tour sans le moindre but marqué.


Koweït – Coupe du Monde 1982 – Le petit à ne pas prendre à la rigolade

Ce petit état du Moyen Orient a disputé en 1982 l’unique Coupe du Monde de son histoire. Encore aujourd’hui beaucoup s’en souviennent, non pas pour ses performances sportives, mais pour un incident diplomatique. 

Le 21 juin 1982, l’Équipe de France se dirige vers une victoire tranquille contre les Koweitiens (3-1) quand Alain Giresse inscrit le quatrième but du match. Les joueurs du Koweit ont été trompés par un coup de sifflet venant des tribunes et se mettent alors à protester contre l’arbitre. La situation dégénère et le président de la fédération koweitienne, et surtout frère de l’émir du pays, le Cheikh Fahad al-Ahmed al-Jaber al-Sabah descend sur la pelouse. Après discussion, l’arbitre russe de la rencontre décide d’annuler le but, pour éviter de voir les joueurs de l’émir quitter la pelouse, et le match reprend. Passée la colère noire de Michel Hidalgo, les Bleus réussiront à inscrire un quatrième but sous les applaudissements… du Cheikh. Au final, le Koweït quittera la compétition dès le premier tour sans avoir gagné un match. 


Islande – Euro 2016 – Une première et un parcours glorieux

Pour sa première participation à une compétition internationale en 2016, l’Islande a brillé. Cette île nordique de 300 000 habitants, qui ne compte que 20 000 licenciés en football, a pu montrer les capacités et le courage de sa génération dorée. A l’Euro, en France, emmenée par ses joueurs vedettes Sigurðsson et Bjarnason, la sélection nordique passe magnifiquement le premier tour. En huitième de finale, la marche semble haute. Les novices de la compétition doivent se frotter aux Anglais. Menés dès la 4e minute par un but de Wayne Rooney, les Islandais réussissent à répliquer deux minutes plus tard, et même à passer devant au score grâce à Sigbórsson (18e) ! Pendant 70 minutes, les Nordiques vont tenir et finir par réaliser un des plus grands exploits de cette compétition. Quelques jours plus tard, ils seront défaits par les français (5-2), mais quitteront la compétition la tête haute. 


Panama – Coupe du monde 2018 – Une participation miracle 

Ce petit pays d’Amérique centrale s’est qualifié pour la première fois en Coupe du Monde, au terme d’une soirée rocambolesque en novembre 2017. Alors que les Panaméens sont encore quatrième de leur groupe avant la dernière journée, un miracle va se produire. Les États Unis perdent contre Trinité-et-Tobago et le Panama arrache la victoire contre le Costa Rica (2-1) après un premier but imaginaire. Ils repassent devant le Honduras et les Etats-Unis au classement et se qualifient directement pour la Coupe du Monde ! Quelques mois plus tard, dans le groupe de l’Angleterre, la Belgique et la Tunisie, « La Marea Roja » ne pèsera pas grand-chose et terminera dernière de son groupe avec trois défaites. 


Pays de Galles – Euro 2016 – Un brillant demi-finaliste

Presque 50 ans après leur unique Coupe du Monde, les Gallois retrouvent enfin les terrains d’une grande compétition. En France, pour le Championnat d’Europe, l’équipe de Gareth Bale finit première de son groupe, contre la Slovaquie, la Russie et l’Angleterre. Difficile vainqueur de l’Irlande du Nord en huitièmes de finale (1-0), les coéquipiers de Joe Allen peuvent aborder leur quart de finale contre la Belgique avec un sentiment de satisfaction pour une première participation. Mais la route ne s’arrête pas là ! Rapidement menés au score à Lille, mais emmenés par un grand Aaron Ramsey, ils vont complètement renverser la situation et faire craquer les favoris belges en seconde période (3-1). En demi-finale, ils seront défaits par le Portugal (2-0), mais à l’instar de l’Islande, ils pourront fièrement quitter la compétition.  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :